Le gouvernement apporte son soutien à Dubai World

Le gouvernement apporte son soutien à Dubai World

Le gouvernement de Dubaï va apporter un soutien financier au conglomérat public Dubaï World en difficulté qui négocie la restructuration de sa dette, affirme, mercredi, le quotidien Al-Ittihad, relevant du gouvernement d’Abou Dhabi. «Dubai World va recevoir un appui du Fonds de Dubaï pour le soutien financier (mis en place par l’émirat en juillet pour gérer l’impact de la crise financière mondiale) qui permettra au conglomérat de financer ses crédits dont le remboursement est prévu à court terme», a ajouté le journal, citant des «sources concordantes», sans en préciser le montant. Selon lui, ce soutien financier «fait partie des propositions de Dubai World» pour le rééchelonnement de sa dette de 22 milliards de dollars. Ces propositions seront soumises sous peu aux créanciers de Dubai World, selon la presse locale. «Nous prévoyons toujours de présenter une proposition formelle aux créanciers en mars», a indiqué à l’AFP une porte-parole du gouvernement de Dubaï, sans avancer de date. Le responsable de la restructuration de Dubai World, Aidan Birkett, avait rencontré au début du mois les créanciers du groupe à Londres. Dubaï avait fait trembler les places financières internationales en novembre en demandant un moratoire sur la dette de Dubai World. Dubai World avait entamé en décembre des négociations avec ses créanciers, peu après le règlement d’une dette de 4,1 milliards de dollars de sa filiale immobilière Nakheel grâce à une aide de dernière minute d’Abou Dhabi, capitale des Emirats Arabes Unis dont fait partie Dubaï. Le gouvernement de Dubaï avait indiqué le 7 février avoir avancé 6,2 milliards de dollars à Dubai World durant les douze derniers mois et affirmé être prêt à lui apporter plus si nécessaire. La dette totale de Dubaï est estimée entre 80 et 100 milliards de dollars mais selon certains experts elle pourrait atteindre 170 milliards de dollars.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *