Le gouvernement mobilise une enveloppe de 100 millions DH en 2008

Le gouvernement mobilise une enveloppe de 100 millions DH en 2008

Le Premier ministre Abbas El Fassi a présidé, samedi à Casablanca, la cérémonie d’ouverture des travaux de la 7ème édition du forum national du commerce et de la distribution, tenue sous le thème «Le Maroc une plate-forme de shopping : offre distinguée et novatrice».
Intervenant à cette occasion, le Premier ministre a félicité tous les acteurs qui ont contribué à l’organisation de cette rencontre consacrée à la présentation du plan d’action du gouvernement pour développer et moderniser le secteur du commerce et de distribution, élaboré sur la base de l’étude stratégique «Rawaj vision 2020». Un communiqué de la Primature souligne que M. El Fassi a indiqué que le Plan d’action relatif au programme «Rawaj» détermine les chantiers sur lesquels se penchera le gouvernement au cours des cinq prochaines années dans le secteur du commerce et de distribution, les qualifiant de projets «ambitieux» et «volontaristes» de nature à booster le secteur. Des plans fondés essentiellement sur une approche globale et visant la recherche de solutions pratiques aux problèmes du secteur ont été élaborés, a-t-il dit. L’objectif étant, selon lui, d’améliorer la compétitivité du secteur pour répondre aux attentes du consommateur. Ces plans ont été élaborés en prenant en considération outre le potentiel du pays qui en fait une destination commerciale d’excellence, les politiques sectorielles tels que le plan Azur, la vision 2015 relative à l’artisanat, le Plan Maroc Vert et le plan Emergence dédié au secteur industriel. Le Premier ministre a, en outre, fait savoir que le gouvernement ambitionne, à travers le plan «Rawaj vision 2020», de développer et de moderniser ce secteur qui contribue à hauteur de 11% au PIB et emploie plus de 1,2 million de personnes. Le gouvernement ambitionne aussi d’augmenter la contribution de la valeur ajoutée du secteur qui sera portée à 98 milliards de dirhams à l’horizon 2012 au lieu de 68,5 milliards de dirhams en 2007 et de créer plus de 200.000 nouveaux emplois.
Pour ce faire, a-t-il ajouté, un intérêt particulier a été accordé aux professionnels du secteur, en donnant la priorité au commerce de proximité pour moderniser la gestion et améliorer les conditions sociales des commerçants en leur garantissant la couverture médicale et l’accès au logement et aux crédits bancaires. M. El Fassi a également évoqué les différentes mesures prises pour accompagner le secteur notamment la réforme du système fiscal, la facilitation des procédures administratives et la promotion de la formation à travers des programmes relatifs à la gestion et au commerce. Après avoir évoqué la convention signée le 11 juin relative à la création d’un fonds de développement et de modernisation du secteur du commerce et de la distribution, M. El Fassi a indiqué que le gouvernement a mobilisé dans ce cadre une enveloppe de 100 millions de dirhams au titre de l’année 2008.
Ce fonds a pour objectifs de financer et d’appuyer les projets de modernisation du commerce de proximité et d’organiser les espaces de commerce, a ajouté le Premier ministre soulignant que ce fonds contribuera aussi à la réalisation des plans régionaux pour développer le secteur et encourager les commerçants à adopter des méthodes de gestion modernes et à adhérer aux réseaux commerciaux.
Le gouvernement vise, à travers la mise en place de ces mécanismes et procédures, à soutenir, moderniser et organiser le secteur du commerce et de la distribution de manière à l’ériger en secteur porteur pour l’économie nationale, a-t-il ajouté, indiquant que ces mécanismes vont également favoriser l’intégration des commerçants dans le tissu économique national.M. El Fassi a appelé à cette occasion les différents intervenants notamment les collectivités locales, les Chambres de commerce, d’industrie et des services, les commerçants, les associations professionnelles et les promoteurs immobiliers à proposer des projets dans le cadre du programme Rawaj pouvant bénéficier du soutien du fonds de développement et de modernisation du secteur du commerce et de la distribution.
Le Premier ministre a, de même, réaffirmé la volonté du gouvernement à soutenir les Chambres de commerce, d’industrie et des services en leur permettant de jouer pleinement leur rôle dans l’encadrement des commerçants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *