Le groupe Accor réalise un bénéfice record

Fort de bénéfices à leurs plus hauts niveaux historiques, le groupe d’hôtellerie et de services Accor a décidé de choyer ses actionnaires, leur reversant au titre de 2006 un pactole d’un milliard d’euros, emboîtant ainsi le pas à d’autres grands acteurs du CAC 40.
Le groupe a publié, mercredi 7 mars,  un bénéfice avant impôts et éléments non récurrents pour 2006 en hausse de 28% à 727 millions d’euros, «un plus haut niveau historique», et un bénéfice net en hausse de 51% à 501 millions d’euros. Des résultats qui ont été salués à la Bourse de Paris. Le groupe proposera lors de l’assemblée générale mixte le 14 mai un rachat d’actions de 700 millions d’euros et un dividende exceptionnel de 320 millions d’euros, soit 1,50 euro par action qui s’ajoutera au dividende ordinaire de 1,45 euro. «Fidèle à nos engagements», Accor octroie donc «un retour au total de 1 milliard d’euros aux actionnaires», soit «un montant extrêmement important», a indiqué devant la presse le P-DG Gilles Pélisson. Cette somme correspond pour moitié à la cession d’actifs non stratégiques comme Go Voyages et pour moitié à la cession d’actifs immobiliers comme la récente vente des murs de 91 hôtels en Allemagne et aux Pays-Bas dont le groupe conserve l’exploitation. Un des premiers actionnaires à pouvoir profiter de ce super-dividende sera le fonds d’investissement américain Colony Capital, qui compte prochainement convertir en actions une partie de l’emprunt obligataire de 1 milliard d’euros émis en mai 2005. Le fonds devrait se contenter dans un premier temps de convertir ses obligations remboursables en actions (ORA), soit l’équivalent de 5% du capital. Si Colony Capital échange aussi ses autres obligations convertibles, il deviendrait premier actionnaire d’Accor, avec 10,1% du capital.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *