Le Groupe Air Form Maroc lance une vaste campagne de recrutement: 120 hotesses et stewards pour Flydubai

Le Groupe Air Form Maroc lance une vaste campagne de recrutement: 120 hotesses et stewards pour Flydubai

Flydubai recrute 120 hotesses de l’air et stewards marocains. La compagnie aérienne émiratie a confié la mission de recrutement des profils recherchés au Groupe Air Form Maroc (GAFM), hier à Casablanca. Les candidats passeront les entretiens à Casablanca.
Pour être parmi les candidats présélectionnés, il faut avoir au moins un niveau baccalauréat. Un bon niveau en anglais et une taille minimum de 1m58 sont également exigés. Toutefois, les candidats pourront postuler même s’ils n’ont pas eu de formation en aéronautique au préalable. Par ailleurs, le Group Air Form Maroc précise dans son communiqué que les candidats ayant suivi un cursus de formation au sein du même groupe, seront privilégiés par rapport à leurs homologues.

Un entretien final determinera les profils retenus après une présélection qui sera réalisée à distance, selon la même source. Les candidats réussissant toutes les étapes de la présélection seront invités à se présenter à l’un des centres du Groupe Air Form Maroc afin de pouvoir finaliser leur démarche et déposer leurs dossiers complets. Le Groupe Air Form, qui assure la procédure de présélection jusqu’au recrutement des profils retenus, exprime son enthousiasme par rapport à ce partenariat qui s’annonce fort prometteur : «Nous sommes fiers d’ajouter Flydubai à notre longue liste de compagnies partenaires. Une opportunité de plus pour nos élèves et une chance pour tous les candidats désireux d’accéder à un métier exceptionnel au sein d’une compagnie aérienne prestigieuse», commente Allel Embarek, directeur général du GAFM.

Cette campagne de recrutement illustre le succès de l’activité de Flydubai durant les mois passés. En effet, le recrutement massif du personnel est une preuve irréfutable du besoin grandissant de la compagnie aérienne en personnel. A rappeler que l’acticvité de Flybudai a permis de desservir pas moins de quatre vingt destinations assurant ainsi un trafic de plus de sept vols par semaine.

Maryem Laftouty
(Journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *