Le Groupe BMCE Bank reste optimiste malgré un contexte mitigé

Le Groupe BMCE Bank reste optimiste malgré un contexte mitigé

«Nous sommes optimistes, mais nous restons vigilants». C’est en substance le message qu’Othman Benjelloun, président-directeur général du Groupe BMCE Bank, a voulu transmettre aux analystes financiers et aux journalistes lors de la présentation des résultats financiers 2008 de ce groupe, lundi à Casablanca.
Grosso modo, le groupe met en avant «des résultats honorables dans un contexte mitigé». Le PNB consolidé a connu ainsi une augmentation de 41,1 % à 6 milliards de dirhams grâce à la croissance de la marge d’intérêts de 63,8 %. Sur la même tendance haussière, le résultat brut d’exploitation a progressé de 22 % pour s’établir à plus de 2 milliards de dirhams. Pour sa part, le résultat net global a crû de 46 % pour atteindre 1,4 milliard de dirhams, et ce suite à l’intégration de Bank of Africa dans le périmètre de consolidation. S’agissant du total bilan, il a marqué une hausse de 42 % à 150 milliards de dirhams.  Pour le résultat net part du groupe, il a baissé de 2,6 % à 830,4 millions de dirhams. «Le résultat net part du groupe s’est inscrit en légère baisse dans un contexte de contre-performances boursières au Maroc et en Europe, de dotation aux provisions pour écart de conversion de la livre sterling, suite au transfert des activités de BMCE Paris à MediCapital Bank, d’investissements significatifs liés à la croissance et au développement du groupe au Maroc avec l’ouverture de 100 nouvelles agences  et à l’international avec MediCapital Bank», explique-t-on. En effet, l’impact lié à la contre-performance de la place boursière casablancaise s’élève à 235 millions de dirhams. Sur les marchés européens, l’impact sur le Groupe BMCE Bank est de 225 millions de dirhams.  
Pour l’exercice 2009, le Groupe BMCE Bank, que M. Benjelloun aime le qualifier désormais de «multinationale naissante», se penche sur quatre axes. Le premier concerne la poursuite du programme d’extension du réseau de distribution au Maroc avec l’ouverture de 100 nouvelles agences à travers le pays.
Le groupe veut aussi insuffler une dynamique pour le développement de ses activités dans les différentes lignes du métier.  Le troisième axe est relatif à Bank of Africa avec une contribution croissante attendue des filiales africaines.
Et enfin, le Groupe BMCE Bank souhaite consolider ses activités européennes autour de MediCapital Bank.


Troisième capitalisation boursière


Le titre BMCE Bank résiste dans un contexte de forte correction du marché boursier.  À -3 %, le titre a surperformé le Masi et l’indice bancaire dont l’évolution s’est établie respectivement à – 13,5 % et – 11,1 %. BMCE Bank reste la troisième capitalisation boursière à plus de 43 milliards de dirhams. Ce qui constitue un tiers de la capitalisation du secteur bancaire et 8 % de la capitalisation totale en 2008. BMCE Bank reste une valeur très liquide drainant 10% du négoce global sur le marché central.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *