Le Groupe BMCI conforte ses acquis

Le Groupe BMCI conforte ses acquis

Avec un résultat net consolidé avant impôts de 897 MDH, en hausse de 10,5% en décembre 2016

Après avoir noté avec satisfaction l’avancement de la mise en œuvre du plan stratégique BMCI 2020, Laurent Dupuch, président du directoire de la banque, et son directeur général Rachid Marrakchi ainsi que toute l’équipe du Groupe BMCI ont pu réaliser de bonnes performances au 31 décembre 2016 avec un résultat net consolidé avant impôts de 897 MDH, en hausse de 10,5% par rapport à décembre 2015 et un résultat net consolidé part du groupe de 431 MDH. Ainsi le coût du risque a diminué de 30,5% à fin décembre 2016 pour s’établir à 584 MDH, reflétant les efforts de maîtrise et d’anticipation des risques. Le coefficient d’exploitation consolidé s’établit, quant à lui, à 52% à fin décembre 2016. Alors que le produit net bancaire consolidé est de 3,1 milliards de dirhams à fin décembre 2016 contre 3,2 milliards de dirhams à fin décembre 2015.

En raison de sa politique de maîtrise et d’anticipation des risques, le Groupe BMCI affiche un coût du risque consolidé en diminution de 30,5% par rapport à fin décembre 2015, à 584 millions de dirhams. Le taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux est en hausse et s’établit à 74%. S’agissant des crédits par caisse à la clientèle consolidés, ils ont atteint 49,9 milliards de dirhams en décembre 2016  contre 48,6 milliards de dirhams en décembre 2015, soit une hausse de 2,7% par rapport à fin 2015.

Par  ailleurs, la  nouvelle production des crédits amortissables pour l’année 2016 a enregistré  une  forte  progression (+28%)  par rapport à l’année 2015, notamment en crédits à l’équipement (+58%), en leasing  (+7%) et en crédits à la consommation (+20%). De son côté, les  dépôts  de  la  clientèle  consolidés  ont  enregistré  une  légère  hausse  de  0,3%,  pour atteindre 42,2 milliards de dirhams à fin décembre 2016 contre 42,1 milliards de  dirhams  en  décembre  2015  avec  une  amélioration  en  termes  de  structure,  les  ressources non rémunérées représentent plus de 74%. Pour leur part, les engagements par signature consolidés se sont établis à 17,7 milliards de dirhams à fin décembre 2016, soit une hausse de 5,5% par rapport à fin décembre 2015. Sans oublier de mentionner que le groupe a réalisé un produit net bancaire consolidé de 3,1 milliards de dirhams à fin décembre 2016, en baisse de  4,5%  par  rapport  à  décembre  2015,  essentiellement  du  fait  de la baisse de la marge d’intérêt consolidée de -4,6% et du  résultat des opérations de marché (-15,8%). En ce qui concerne le résultat  avant  impôts, le groupe a consolidé  son résultat de  897  millions  dirhams en décembre 2016, soit une augmentation de 10,5% par rapport à fin décembre 2015. Le coût du risque consolidé est, lui, en baisse de 30,5% en décembre 2016 par rapport à  décembre  2015.  Alors que le  taux  de  couverture  des  créances  par  les  provisions  des comptes sociaux s’établit à 74,01%. Enfin, le  résultat  net  consolidé  part  du  groupe  s’est  établi  à  431  millions  de  dirhams à fin décembre 2016, soit une baisse de 13,8% par rapport à fin décembre 2015, due à la charge d’impôt suite au dénouement du contrôle fiscal ponctuel à la banque portant sur les exercices 2012 à 2015.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *