PROMO ALM
PROMO ALM

Le groupe renforce son dispositif de financement : Le Crédit Agricole du Maroc lance CAM leasing

Le groupe renforce son dispositif de financement : Le Crédit Agricole du Maroc lance CAM leasing

La nouvelle entité proposera des produits répondant  aux différents besoins des agriculteurs en matière de modernisation et de renforcement de leurs équipements et moyens de production. Chose qui leur permettra d’améliorer leur productivité et leurs revenus ainsi que leur développement durable.

Du nouveau chez Crédit Agricole du Maroc. Le groupe bancaire à vocation rurale et agricole complète son dispositif d’accompagnement des petits et grands agriculteurs. Une orientation qui intervient à point nommé puisqu’elle coïncide avec le lancement de la campagne agricole 2018-2019. Pour marquer cette «rentrée agricole», le groupe bancaire lance le CAM leasing. Il s’agit de la première société de leasing «vert» ayant pour mission le financement de la mécanisation de l’agriculture et l’accompagnement de l’ensemble des industries agroalimentaires. «A travers la mise en place de cette structure, le groupe ambitionne de contribuer de manière significative aux objectifs de mécanisation de l’agriculture marocaine tels qu’édictés par le Plan Maroc Vert», apprend-on du Crédit Agricole du Maroc. La nouvelle entité proposera des produits répondant  aux différents besoins des agriculteurs en matière de modernisation et de renforcement de leurs équipements et moyens de production. Chose qui leur permettra d’améliorer leur productivité et leurs revenus ainsi que leur développement durable. En parallèle, le Crédit Agricole du Maroc met en place un dispositif spécifique en vue de faciliter l’accès au financement pour les agriculteurs au titre de cette campagne agricole. Trois mesures sont engagées dans ce sens. Citons en premier le dépôt à l’avance (dès le 1er septembre) des demandes de crédit et simplification des procédures. Le but étant de débloquer les fonds dans les délais requis. Les intérêts ne courent pour leur part qu’à partir de la date d’utilisation effective. Le Crédit Agricole du Maroc a procédé également à l’actualisation des normes de financement via la révision à la hausse des plafonds de montants accordés pour être plus en phase avec les coûts réels de production.

Le troisième dispositif concerne le renouvellement automatique du crédit Achamil et ce après paiement des intérêts. Ceci assure une continuité dans le financement dès lors que les intérêts sont réglés permettant ainsi aux agriculteurs de poursuivre leurs activités indépendamment des aléas climatiques.

Le groupe renforce son process de digitalisation via le développement d’un nouveau concept d’agences à la fois innovant et inédit. Il s’agit du Relais digital qui apporte aux clients tous les services et commodités bancaires. «Le Relais digital vise à rapprocher le réseau du Groupe Crédit Agricole du Maroc de ses clients en leur donnant accès à l’ensemble des services de la banque. Point de vente équipé d’automates à la pointe de la technologie et de webcam, l’utilisateur peut désormais échanger avec un chargé de clientèle qui lui indique les différentes démarches selon le type d’opération que le client souhaite réaliser», apprend-on du Groupe bancaire.

le Crédit Agricole du Maroc a lancé récemment sa solution de paiement mobile et ce conformément au projet national de paiement mobile par les autorités monétaires.  Baptisée «Beztam-E», cette solution confirme la profondeur de l’engagement du groupe dans la stratégie nationale d’inclusion financière. Ce portefeuille électronique permet de réaliser des opérations de transfert d’argent et de paiement de façon simple et innovante et ce 24h/24 et 7j/7. Beztam-E contribuera également à la distribution des aides de l’état pour le monde agricole.

A travers cette solution, l’agriculteur n’aura plus besoin de se déplacer à  l’agence pour bénéficier de sa subvention. Il pourra, ainsi, en disposer pour effectuer ses paiements directement. Rappelons que le Groupe Crédit Agricole du Maroc compte plus d’un million de comptes des agriculteurs. Le groupe dispose d’une offre complète de financement qui répond à chaque profil d’agriculteur.

Citons dans ce sens Tamwil Al Fellah, dédié aux petites et moyennes exploitations ne pouvant accéder au circuit bancaire traditionnel ainsi que la Fondation Ardi pour le microcrédit.

le Crédit Agricole du Maroc a débloqué, au titre du financement de la campagne agricole 2017–2018, 5,49 milliards de dirhams dont 4,9 milliards de crédits distribués via la banque commerciale, 280 millions de dirhams par le biais de Tamwil Al Fellah et 310 millions de dirhams à travers la Fondation Ardi.

Le groupe a étoffé  sa gamme de produits en lançant  sa banque participative «Al Akhdar Bank». Cette nouvelle entité, disposant d’un réseau de 8 agences au niveau national, développe une panoplie d’offres dédiées au secteur agricole couvrant ainsi l’ensemble des besoins des agriculteurs.  Et à travers sa filiale «Holdagro», le Groupe Crédit Agricole du Maroc intervient également en tant que banque d’affaires dédiée au financement et à l’accompagnement des projets agricoles et agro-industriels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *