Le HCP le confirme : Les ménages en perte de confiance

Le HCP le confirme : Les ménages en perte de confiance

La confiance des ménages s’effrite. C’est ce que confirme le Haut-Commissariat au Plan dans sa dernière enquête de conjoncture auprès des ménages.

Les résultats démontrent une dégradation de la confiance des ménages au troisième trimestre de l’année en cours.  L’indice y afférent s’est établi à 82,5 points, au lieu de 87,3 points enregistrés le trimestre précédent et 85,5 points une année auparavant. Ils sont 40,6% des ménages à déclarer une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, au moment où 31,1% voient une amélioration. De même, près des deux tiers des ménages (55,6%) ont estimé que la conjoncture n’était pas propice au troisième trimestre pour effectuer des achats de biens durables. Les opinions sont restées également négatives quant aux évolutions passées et futures de la situation financière des ménages.

Un sentiment qui ne tardera pas à se dissiper puisque 30% anticipent une amélioration de l’évolution de leur situation financière au cours des 12 prochains mois. Les ménages s’attendent en revanche à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. Un constat fait par 74,9% des ménages participant à l’enquête du HCP. L’enquête fournit par ailleurs des données trimestrielles sur la perception des ménages relatives à d’autres aspects des conditions de vie. Il s’agit en particulier de la capacité des ménages à épargner et de  l’évolution des prix des produits alimentaires. En ce qui concerne l’épargne, les perceptions sont pessimistes. 

Seulement 17,7% contre 82,3% des ménages s’attendent à épargner au cours des 12 prochains mois. De même, les ménages anticipent une hausse des prix des produits alimentaires. Se référant à l’enquête du HCP, 88,5% des ménages déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois au moment où seuls 0,4% ressentent leur diminution. Les projections sur les 12 mois à venir tablent pour leur part sur une augmentation des prix de ces produits. Une anticipation faite par 82,6% des ménages contre 0,5% qui s’attendent à leur baisse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *