Le jackpot pour les 12 régions du Royaume: Boussaid prévoit dix milliards de dirhams à l’horizon 2020

Le jackpot pour les 12 régions du Royaume: Boussaid prévoit dix milliards de dirhams à l’horizon 2020

Un budget global de 10 milliards de dirhams sera injecté aux 12 régions du Royaume à l’horizon 2020, a fait savoir, mercredi à Fès, le ministre de l’économie et des finances, Mohamed Boussaid.

Ces budgets devront permettre à donner corps, booster les investissements publics et relancer les entreprises locales, a précisé le ministre qui s’exprimait lors des travaux du 1er Forum économique de la région Fès-Meknès (Economic- Forum), initié sous la thématique «territoire, entreprises et intelligence économique».

M. Boussaid a fait savoir que les budgets des régions sont érigés en priorité, mettant l’accent sur l’importance de ce rendez-vous économique organisé par la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de Fès-Meknès en collaboration avec les conseils élus et des opérateurs économiques représentant la région et d’autres pays d’Afrique, du monde arabe et de l’Europe.

Ce premier Forum pourra jouer un rôle primordial dans la relance des investissements à l’échelon régional et national, a-t-il indiqué, soulignant que Fès-Meknès est une région connectée avec l’ensemble des autoroutiers et disposant d’atouts indéniables et d’infrastructures modernes.

M. Boussaid a également tenu à préciser que dans le cadre de la régionalisation avancée conçue par SM le Roi Mohammed VI, la région de Fès-Meknès, qui auparavant avait formé de grands patrons d’industrie, aura la possibilité et les moyens de régler certaines problématiques socio-économiques, dont le chômage des jeunes et la question des investissements. Le président de la CCIS de la région de Fès-Meknès, Badr Tahiri, a relevé que ce Forum permettra aux opérateurs économiques de découvrir les prodigieuses potentialités d’une région de 9 provinces et préfectures (El Hajeb, Boulemane, Fès, Ifrane, Meknès, Moulay Yacoub, Taounate, Taza et Sefrou).

Ce Forum qui a été rehaussé par la signature de conventions avec des CCIS partenaires et les fédérations et associations sectorielles, permettra aux décideurs locaux et aux partenaires et chefs d’entreprises marocains et étrangers de libérer et multiplier les initiatives selon une feuille de route à établir pour que les entreprises de la région et les investisseurs puissent bénéficier des programmes et des stratégies sectorielles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *