Le Maghreb mise sur les énergies renouvelables

Le Centre méditerranéen des énergies renouvelables, fondé par le ministère tunisien pour l’Industrie et l’Energie avec le soutien financier du ministère italien de l’Environnement et du territoire, encouragera et développera des technologies renouvelables dans toute la région.
Pour Corrado Clini, directeur général du ministère italien de l’Environnement et du Territoire, «c’est une grande étape franchie aujourd’hui avec la création d’un contexte propice au développement d’un solide marché des énergies renouvelables dans la région méditerranéenne. MEDREC nous permettra d’atteindre l’objectif fixé lors du Sommet mondial sur le développement durable en 2002 à Johannesburg, c’est-à-dire permettre à 100 millions de personnes d’utiliser des énergies renouvelables dans les dix prochaines années.» MEDREC, projet de l’Agence nationale tunisienne pour la maîtrise de l’énergie, financé par des donateurs, assurera la formation d’experts, la diffusion d’information, la création de réseaux et le soutien financier de projets pilotes dans le secteur des énergies renouvelables.
Le premier projet de ce genre – un mécanisme de financement destiné à renforcer le marché des chauffe-eau solaires en Tunisie – a été annoncé par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), lors de la cérémonie d’inauguration.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *