Le maire de Sebta : Il faut dérouler le tapis rouge devant les touristes marocains

Le maire de Sebta : Il faut dérouler le tapis rouge devant les touristes marocains

Un projet de protocole d’attention annoncé pour promouvoir la destination auprès de cette clientèle

Ce projet de protocole vient à la suite de la publication tout récemment des résultats d’une nouvelle enquête menée au profit du gouvernement de Sebta pour étudier et évaluer les préférences et les choix de la clientèle marocaine.

En cette période de rebajas (soldes en espagnol), Sebta connaît un afflux sans précédent de visiteurs marocains. Une aubaine pour l’économie locale qui continue, depuis ces dix dernières années, de tirer son épingle du jeu grâce aux touristes venus du Maroc. A cet effet, le maire espagnol de ce préside occupé, Juan Vivas, a annoncé, lors de Fitur 2019 (Salon international du tourisme de Madrid), dont les travaux viennent de prendre fin, l’intention de son gouvernement de mettre en place un protocole d’attention dédié à la promotion de la destination sebtaouie auprès de la clientèle marocaine. Il a profité de cette occasion pour appeler à la mobilisation des autorités espagnoles, des départements du tourisme et de la culture ainsi que tous les partenaires concernés pour faire aboutir ce projet, qui doit aussi susciter beaucoup d’espoir pour les magasins, les cafés, les restaurants,… dont les Marocains représentent la part la plus importante de leur clientèle. Le responsable espagnol a également émis son souhait, et ce pour l’intérêt de la ville, de «dérouler le tapis rouge devant les touristes marocains».

Il est à noter que ce projet de protocole vient à la suite de la publication tout récemment des résultats d’une nouvelle enquête menée au profit du gouvernement de Sebta pour étudier et évaluer les préférences et les choix de la clientèle marocaine (qui est à l’origine de près de 50% du chiffre d’affaires de la plupart des commerçants sebtaouis). Cette enquête constitue une référence pour savoir les langues les plus pratiquées par les touristes marocains pendant leur séjour dans le préside. Les résultats font part que le français y est le plus choisi dans leurs conversations.

L’arabe est en deuxième position des langues pratiquées par les touristes marocains à Sebta. Alors que le castillan et l’anglais viennent respectivement en troisième et quatrième rangs parmi leurs langues de conversation. Côté culinaire, les témoignages recueillis dans le cadre de cette enquête font part du souhait des touristes marocains d’avoir un large choix pour les plats halal pendant leur séjour à Sebta. Ils ont demandé dans ce même contexte de faire baisser les tarifs de certains produits et services, dont ceux de restauration ou de stationnement.

D’un autre côté, les visiteurs marocains questionnés ont montré leur sentiment de sécurité et ont apprécié le rôle de la police locale pour le maintien de l’ordre dans la ville. Ils ont également fait part de leur souhait d’améliorer la flexibilité et les conditions de transit au poste-frontière qui connaît, en cette période des soldes (qui se poursuit jusqu’à la fin du mois en cours), des files de véhicules encore plus longues que d’habitude, rendant la tâche plus dure des services de contrôle des deux côtés marocain et espagnol.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *