Le management performant

Dans quelle mesure sont partagées les données importantes, les informations nécessaires au fonctionnement du travail, les connaissances essentielles et les compétences clés au sein de l’entreprise ? Cette question fut débattue lors d’un séminaire sur le knowledge management, lire gestion des connaiss- ances, organisé les 20 et 21 mars par IBM. Ce dernier a choisi depuis 1998 d’orienter son activité au Maroc vers le service et la fourniture de solutions informatiques particulièrement dans le cadre du e-business.
Pour son produit phare, Lotus, il axe sa nouvelle stratégie outre sur le créneau, objet dudit séminaire, sur la messagerie, la collaboration via Internet et l’enseignement à distance. S’il a choisi de faire de ce métier son activité de base, c’est dire combien ce créneau acquiert de l’importance et quelle dimension prend la demande dans ce domaine. «La messagerie électronique a évolué bien au-delà de l’e-mail de base. Elle englobe maintenant un vaste ensemble applicatif de solutions de collaboration », explique-t-on à IBM. En d’autres termes, il s’agit d’un dispositif d’accompagnement qui commence au niveau des applications Web collaboratives et Intranet jusqu’aux services dédiés aux utilisateurs mobiles.
Certes la société International Business Machines (IBM) est présente sur le créneau de création et partage des bases de documents en réseau depuis les années 1980. Nombreuses sont par ailleurs les compagnies d’informatique et de systèmes d’information qui se bousculent aujourd’hui pour mettre sur le marché des outils à même de répondre à ce besoin de plus en plus patent, essentiellement au sein des grandes structures.
Leur offre vise à «valoriser les informations et les expertises. L’objectif est d’améliorer la réutilisation du capital intellectuel, le transfert des connaissances, la réactivité et l’innovation au sein des organismes concernés». L’occasion était surtout une occasion pour IBM de présenter sa gamme de produits « Lotus ». Elle comporte outre des outils de gestion de projets dits traditionnels et d’autres portant sur des outils dédiés au knowledge management, une offre s’attaquant à la fonction même d’infrastructures nécessaires pour la mise en place desdits outils et des produits complémentaires pour la gestion du contenu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *