Le marché de l’aéronautique prend de l’altitude

Le groupe européen d’aéronautique et de défense EADS (Paris) table pour 2005 sur « une croissance à deux chiffres » en pourcentage des livraisons d’avions civils de sa filiale Airbus, indique son co-président allemand, Rainer Hertrich, mercredi dans une interview. « Nous tablons l’an prochain sur une croissance à deux chiffres des livraisons d’appareils civils Airbus », a indiqué M. Hertrich à la Boersen Zeitung. Les indices d’une progression relativement forte (des ventes) se multiplient actuellement », a-t-il encore dit.Pour l’année en cours, Airbus veut livrer plus d’avions qu’en 2003. Avec 305 appareils livrés l’an dernier, l’avionneur européen avait pour la première fois devancé son grand rival, l’américain Boeing.
M. Hertrich a par ailleurs indiqué que le nouveau programme d’Airbus, l’avion très gros porteur A380, « sera à l’équilibre » en termes de résultats une fois que 250 appareils auront été livrés, « c’est-à-dire aux alentours de 2012. » « Mais l’A380 apportera une contribution positive à nos bénéfices dès que le premier avion sera livré », a ajouté le co-président d’EADS, qui détient 80% d’Airbus.Airbus a jusqu’ici enregistré 133 engagements de compagnies aériennes pour l’achat de son très gros porteur, qui doit entrer en service en 2006. De son côté, Boeing devait annoncer hier ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2004.
Le géant américain de l’aéronautique Boeing a signé lundi avec la compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways (ANA) le contrat définitif portant sur l’acquisition de 50 exemplaires de son futur appareil « super-économique », a indiqué mercredi une porte-parole du groupe à Paris. « Yoji Ohashi, le pésident de la compagnie aérienne, a signé le contrat officialisant cette commande de 30 7E7-3 et 20 7E7-8″, a indiqué à l’AFP la porte-parole, précisant que la signature avait eu lieu lundi à Seattle (Etat de Washington, nord-est des Etats-Unis). »Ce chiffre sera intégré dans le carnet de commandes dès la fin de la semaine », a-t-elle précisé. Cette commande, annoncée en avril, a lancé l’industrialisation du programme 7E7, dont le premier vol est prévu en 2007 et la mise en service en 2008.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *