Le Maroc à la rencontre des investisseurs japonais à Nairobi

Le Maroc à la rencontre des investisseurs japonais à Nairobi

La sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) s’est ouverte, samedi à Nairobi, avec la participation du Maroc. Forte d’une vingtaine de personnes, la délégation marocaine à cette importante conférence est composée de l’ambassadeur du Royaume au Kenya, Abdelilah Benryane, de plusieurs directeurs centraux et cadres du ministère des affaires étrangères, des représentants du Centre marocain de promotion des exportations «Maroc Export» et de la Société nationale du transport et de la logistique (SNTL), d’opérateurs économiques du secteur privé, de chercheurs et d’experts.

Les différents intervenants lors de cette séance d’ouverture, dont le président kényan Uhuru Kenyatta et le président en exercice de l’Union africaine (UA), le chef d’Etat tchadien, Idriss Deby Itno, ont souligné le caractère particulier de cette sixième TICAD en ce sens qu’elle se tient pour la première fois sur le sol africain, alors que les précédentes conférences se sont déroulées à Tokyo. Lors de son intervention, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé que son pays envisage d’investir 30 milliards de dollars (27 milliards d’euros) en Afrique au cours des trois prochaines années, dont un tiers (10 milliards de dollars) seront affectés au développement des infrastructures au niveau du continent, notant qu’il s’agit d’investissements aussi bien publics que privés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *