Le Maroc adhère à la Déclaration de l’OCDE

Le Maroc adhère à la Déclaration de l’OCDE

Grand-messe à Marrakech les 22 et 23 novembre. L’après-crise , la gouvernance, les opportunités de croissance… Ce sont là autant de sujets qui seront débattus pendant deux jours en présence des ministres en charge des politiques d’investissement et de la gouvernance publique de la zone MENA et des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ainsi que des chefs d’entreprise.  Au programme de cette manifestation internationale, les participants devront débattre des moyens à mettre en œuvre pour développer l’emploi, stimuler l’investissement, renforcer la gouvernance et lutter contre la pauvreté dans la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.
La présentation de cet événement a été au cœur d’une conférence de presse tenue, mercredi 4 novembre, à Casablanca, en présence de Nizar Baraka, ministre des Affaires économiques et générales, Mohamed Abbou, ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Modernisation des secteurs publics, et Mohamed Horani, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).
Cette manifestation sera clôturée par la signature de l’Acte d’adhésion du Maroc à la Déclaration de l’OCDE sur l’investissement international et les entreprises Multinationales en présence de Angel Gurría, secrétaire général de l’OCDE, ainsi que de nombreuses personnalités des pays membres de l’OCDE et de la région MENA. Rappelons qu’en octobre dernier, la candidature du Maroc à l’adhésion de la Déclaration de l’OCDE sur l’investissement international a été examinée au siège de l’OCDE à Paris.
Cette candidature défendue par la délégation marocaine présidée par Nizar Baraka a pour but de faire bénéficier le Maroc des meilleures pratiques internationales en matière de promotion de l’investissement étranger et à favoriser la contribution que les entreprises multinationales peuvent apporter au progrès économique et social. La validation de l’adhésion du Maroc par le Comité de l’investissement de l’OCDE constitue «une reconnaissance internationale des avancées du Royaume et une feuille de route pour de nouvelles générations de réformes aux standards des pays de l’OCDE», a déclaré M. Baraka.
La Déclaration de l’OCDE sur l’Investissement international et les entreprises multinationales constitue un engagement au niveau politique par les gouvernements adhérents à améliorer le climat des investissements étrangers et à favoriser la contribution positive que les entreprises multinationales peuvent apporter au progrès économique et social. Les 30 pays membres de l’OCDE et 11 pays non-membres ont déjà adhéré à cette Déclaration.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *