Le Maroc consolide son positionnement dans l’indice mondial de l’innovation

Le Maroc consolide son positionnement dans l’indice mondial de l’innovation

Se référant au classement, le Maroc maintient son positionnement de l’année précédente. Il est ainsi placé 72ème parmi les 127 économies évaluées. Par contre, le Maroc continue d’améliorer son score et ce pour la cinquième année consécutive. Il est passé de 28,73 en 2011 à 23,7 en 2017.

Le Maroc récolte le fruit de l’innovation. Le Royaume consolide son positionnement à l’échelle régionale et s’érige en tant que leader en Afrique du Nord. Grâce aux efforts engagés, le Maroc grimpe sur le podium des pays les plus innovants sur le continent africain. Il se place ainsi juste après l’Afrique du Sud et l’Ile Maurice. C’est ce qui ressort en gros de l’édition 2017 de l’indice mondial de l’innovation publiée jeudi 15 juin 2017. Se référant au classement, le Maroc maintient son positionnement de l’année précédente. Il est ainsi placé 72ème parmi les 127 économies évaluées.

Par contre, le Maroc continue d’améliorer son score et ce pour la cinquième année consécutive. Il est passé de 28,73 en 2011 à 23,7 en 2017. Le Maroc a fait un grand saut en termes de produits d’innovation passant de la 102ème place en 2011 à la 68ème en 2017. L’indice mondial de l’innovation, élaboré par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, l’Université Comell et l’Insead trace la performance soutenue du Maroc durant les sept dernières années. Dans le Mena, le Maroc arrive 11ème sur 26 pays. De même, le Royaume est actuellement placé 7ème sur 52 pays dans la catégorie économique «Lower-middle income» (pays à revenu moyen inférieur). Par ailleurs, le Maroc s’illustre encore une fois cette année comme étant «Pillar outperformer».

Le Royaume est considéré pour la cinquième année consécutive comme un pays ayant des scores d’innovation qui dépassent ceux des économies équivalentes au niveau d’au moins quatre piliers du l’indice mondial de l’innovation. Le Maroc se distingue ainsi sur trois segments, à savoir le capital humain et recherche, l’infrastructure et les produits de la créativité. S’agissant des actifs immatériels, le Royaume occupe la 39ème place. Ce bon positionnement résulte des indicateurs relatifs aux dépôts dessins, modèles industriels et des marques effectuées à l’office marocain de la propriété industrielle et commerciale (Ompic), et ce  par origine et PIB. A cet égard, le Maroc occupe respectivement la 8ème et la 52ème places. En dépit de cette performance, le Maroc devrait améliorer certains indicateurs. Il reste ainsi moins performant en termes d’innovation linkage (115ème place) ainsi qu’en termes de collaboration université/ industrie en matière de recherche (93ème place).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *