Le Maroc décroche un prêt de 4,2 millions d’euros

Le Maroc décroche un prêt de 4,2 millions d’euros

L’Espagne a décidé d’accorder au Maroc, «un pays et un marché prioritaire», un crédit de plus de 4,2 millions d’euros destiné à financer l’implantation d’une solution informatique au profit de l’Office national des chemins de fer (ONCF), dans le cadre du Fonds d’aide au développement. Le Conseil des ministres espagnol, réuni vendredi à Madrid, a donné son feu vert à cette ligne de crédit d’un montant de 4.244.160 euros (remboursable sur 16 ans avec 8 années de grâce), qui servira à financer la fourniture et la mise en œuvre d’une solution informatique pour la conception, le contrôle et la gestion du plan de transport stratégique et opérationnel de l’ONCF. La solution informatique permettra également de faciliter la gestion de l’horaire du personnel ferroviaire, la rotation des locomotives et des wagons, ainsi que la gestion opérationnelle de la circulation des trains ONCF. Dans un communiqué rendu public, le Conseil des ministres espagnol a souligné l’importance de ce projet «qui aura d’importants effets positifs en matière de développement, car il impliquera une augmentation de l’efficacité du réseau ferroviaire (fréquence et nombre de trains) et l’optimisation de la consommation d’énergie, réduisant ainsi l’impact environnemental et renforçant davantage la sécurité». La même source a également relevé l’importance du Maroc «un pays et un marché prioritaire pour l’Espagne, en raison de son importance stratégique, son dynamisme et son ouverture sur l’extérieur. C’est aussi la première destination des exportations et des investissements espagnols en Afrique».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *