Le Maroc dispose d’une force aéronavale performante

Intervenant à l’ouverture d’un séminaire, organisé mardi 15 mars 2005, sur  »Le service des recherches et de sauvetage en aviation civile », organisé conjointement par l’Office national des aéroports (ONDA) et la Direction de l’aéronautique civile relevant du ministère de l’Equipement et du Transport, Mohamed Margaoui, secrétaire général du ministère de l’Equipement et du Transport, a indiqué que plusieurs services sont concernés par les opérations de recherches et de sauvetage notamment la Marine royale, les Forces royales air, (FRA) et le département du Transport.
Il a, par la même occasion, annoncé que d’autres manoeuvres conjointes maroco-espagnoles, à l’instar des exercices déjà organisés en matière de lutte contre la pollution, sont prévues pour l’année prochaine, et devant porter sur le sauvetage d’un ferry, eu égard, a-t-il ajouté, à l’importance des activités des ferries entre Tanger et Algésiras qui permettent le transit annuellement de près 3 millions de passagers entre le Maroc et l’Espagne.
Pour sa part, Abdelhanine Benallou, directeur général de l’ONDA, a indiqué que la présente rencontre s’inscrit en perspective de l’exercice  »Tamaris 2005 », et ce en collaboration avec les FRA, la Gendarmerie royale et la Marine royale, l’objectif étant d’offrir un service de recherches et de sauvetage efficace à même de permettre la localisation rapide des navires, bateaux ou encore des aéronefs en détresse et une intervention rapide.
L’ONDA, dont la mission principale est d’assurer la sécurité de la navigation aérienne dans les aéroports ouverts à la circulation aérienne publique et dans la totalité de l’espace aérien placé sous la responsabilité du Maroc, fournit le service d’alerte qui constitue une source d’information principale pour le déclenchement des opérations de recherches et de sauvetage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *