mars 27, 2017

Le Maroc en force au Seafood North America à Boston

Le Maroc en force au Seafood North America à Boston

De nouvelles opportunités de partenariats économiques dans le pipe

Dans un pavillon d’une superficie de 186 m² les produits marocains seront exposés sous l’étendard «Moroccan Seafood». Ce pavillon mettra en avant la richesse de l’offre exportable marocaine à travers l’exposition d’une gamme diversifiée de produits de la mer (conserves, semi-conserves, produits frais et congelés).

Réputé pour la qualité de ses produits halieutiques, le Maroc fera partie des pays qui participeront à la sixième édition du Seafood North America qui se tiendra du 19 au 21 mars à Boston aux États-Unis. Aux côtés de plus de 1.200 exposants représentant 51 pays, et plus de 21.000 visiteurs, le Royaume ambitionne d’explorer de nouvelles opportunités de partenariats économiques, et de communiquer sur les nouveautés de l’offre exportable marocaine. Lors de cet évènement le Royaume mise sur la promotion de l’origine Maroc et mettre en évidence la qualité et la diversité de ses produits. Il a pour mission de communiquer sur ces produits et leurs avantages concurrentiels afin de renforcer leur positionnement sur le marché international ainsi que de saisir l’opportunité de la présence des principaux acteurs du secteur pour nouer de nouveaux partenariats et conquérir de nouveaux marchés. Sans oublier de mettre en avant les potentialités, les réalisations et les projections de développement de ce secteur dans le cadre du Plan Halieutis. En effet, dans un pavillon d’une superficie de 186 m² les produits marocains seront exposés sous l’étendard «Moroccan Seafood». Ce pavillon mettra en avant la richesse de l’offre exportable marocaine à travers l’exposition d’une gamme diversifiée de produits de la mer (conserves, semi-conserves, produits frais et congelés).

Un secteur halieutique bien positionné

Le secteur de la pêche joue un véritable rôle de locomotive dans le développement socio-économique du Maroc et contribue à hauteur de 2,5% du PIB national. Le secteur emploie directement 170.000 personnes tout en générant 490.000 emplois indirects.

Le Maroc est par ailleurs le premier exportateur mondial des sardines de l’espèce Sardina Pilchardus (Walbaum, 1792), reconnue au niveau international pour sa qualité exceptionnelle. Il est à noter qu’avec près de 3.500 km de côtes (dont un sixième situé en Méditerranée), le Maroc dispose de ressources halieutiques diversifiées. La surface maritime des côtes marocaines totalise plus d’un million de km². Sachant que le Maroc s’est doté, depuis 2009, d’une stratégie de développement et de compétitivité du secteur halieutique national, baptisée Halieutis. Cette stratégie entend ériger le secteur en un véritable créneau de développement pour le Royaume. Le Plan Halieutis a pour ambition de valoriser durablement la richesse halieutique marocaine. Son objectif est de porter les exportations marocaines en produits halieutiques à 3,1 milliards USD et de tripler le PIB du secteur d’ici 2020 pour en faire un véritable moteur de croissance pour l’économie marocaine.

Une vision sectorielle mieux orientée

Avec l’appui du ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, une délégation marocaine composée de plusieurs entreprises fera le déplacement à Boston afin de présenter et promouvoir l’offre marocaine du secteur de la pêche. Ainsi la vision sectorielle s’appuie sur trois axes majeurs. A savoir la durabilité qui est une ressource exploitée durablement pour les générations futures. Il s’agit d’assurer la pérennité de la ressource,  procurer aux acteurs économiques la visibilité nécessaire pour investir et faire des pêcheurs les premiers acteurs d’une pêche responsable. Puis la performance qui mise sur un secteur équipé et organisé pour une qualité optimale, du débarquement à la commercialisation, ceci de manière à assurer des conditions optimales de qualité dans le traitement des produits. Par conséquent créer plus de transparence tout le long de la chaîne de  valeur afin d’assurer des mécanismes de mise en vente sur les marchés efficients. Enfin la compétitivité à travers la mise en œuvre d’actions pour assurer la disponibilité et la régularité d’une matière première de qualité et conquérir des parts de marché aux niveaux national et mondial. Notant que grâce à la stratégie marketing institutionnelle pour la promotion des produits de la mer, le Maroc se positionne parmi les principaux producteurs mondiaux des produits de la mer, notamment la sardine et le poulpe, produits phares du Royaume.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *