Le Maroc entre au capital de la BDEAC

Le Maroc entre au capital de la BDEAC

Le Royaume renforce sa présence dans les instances financières et économiques africaines

Le Maroc dans le tour de table de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC). Une convention de prise de participation du Royaume au capital de la BDEAC a été ratifiée mercredi à Rabat par Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, et Zonguere Sokambi Armand Guy, vice-président de la BDEAC. «Cette action s’inscrit dans le cadre de la vision stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, visant à participer aux instances financières et économiques africaines», souligne dans ce sens M. Boussaid en marge de la signature de ladite convention. De par cette prise de participation, le Maroc réitère son intérêt pour le renforcement de ses relations avec les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Le Maroc réaffirme ainsi sa volonté de nouer des partenariats économiques et financiers prometteurs, notamment après le retour du Royaume dans l’Union africaine et l’accord pour son adhésion à la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Pour sa part le vice-président de la Banque a énuméré les effets de la prise de participation du Maroc au capital de la BDEAC. «La prise de participation du Maroc au capital de la BDEAC aura pour effet de permettre aux pays de la région de faire face aux exigences d’une économie de plus en plus mondialisée et a souligné le rôle stratégique que joue le Royaume dans le renforcement de la coopération Sud-Sud entre les pays africains et notamment les pays membres de la CEMAC», affirme dans ce sens Zonguere Sokambi Armand Guy. En effet cette prise de participation marque un nouvel élan dans le processus de développement des relations entre le Maroc et les différents pays du continent africain, notamment en termes de coopération Sud-Sud et d’encouragement de l’investissement privé. Rappelons que la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale a pour mission de promouvoir le développement économique et social des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. Ceci passe par le financement des investissements nationaux, multinationaux ainsi que par les projets d’intégration économique.

La banque a également pour mission d’apporter son concours aux Etats, aux organisations sous-régionales, aux institutions financières et aux opérateurs économiques, dans leurs efforts pour la mobilisation des ressources financières et le financement des projets. La BDEAC appuie également les Etats et opérateurs dans le financement des études de faisabilité des programmes et projets. En outre, la Banque participe de façon indirecte à la couverture des besoins des petites et moyennes entreprises à travers les lignes de refinancement octroyées aux établissements de crédit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *