Le Maroc renforce son partenariat agricole avec la Hongrie

Le Maroc renforce son partenariat agricole avec la Hongrie

Pays à l’honneur de la 79ème édition de l’OMEC

De nouvelles perspectives de partenariat agricole se tracent entre le Maroc et la Hongrie. De fortes ambitions animent les deux pays à renforcer la coopération dans ce domaine et la développer davantage.

C’est ce qui été souligné par Mohamed Saddiki, secrétaire général du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, en marge d’une réunion de travail avec le ministre hongrois de l’agriculture Istvan Nagy. M. Saddiki, ayant participé à la cérémonie d’ouverture du Salon de l’agriculture et de l’alimentation Omec à Budapest, a saisi l’occasion pour réitérer l’engagement du Maroc, pays à l’honneur de cette manifestation, à promouvoir ses relations agricoles avec les pays d’Europe centrale et orientale, particulièrement la Hongrie avec qui les échanges de produits agroalimentaires restent très limités au vu des potentialités des deux pays. Le renforcement de la coopération agricole bilatérale reposerait sur l’expérience avérée des deux pays dans le domaine agricole. C’est dans ce sens que des comités de travail conjoints composés de cadres des ministères de l’agriculture des deux pays et des chambres professionnelles et autres institutions concernées seront constitués en vue de définir les mécanismes de cette coopération.

De même, une feuille de route devrait, également, voir le jour pour renforcer les échanges bilatéraux dans divers domaines. En agriculture, le positionnement géographique du Maroc, la qualité de sa production agricole et agroalimentaire constituent un atout majeur. La Hongrie, pour sa part, dispose d’une véritable tradition de production agricole et de transformation. Ce pays est sans conteste le premier producteur européen de maïs doux et le deuxième au niveau mondial. Il est également le deuxième producteur du foie gras et quatrième producteur de miel.

Sa production hongroise est caractérisée par une prédominance de culture (62 % de la production agricole) par rapport à l’élevage (38 %). Ce partenariat engloberait, en effet, l’échange d’expériences et d’expertise, le renforcement des échanges commerciaux, la formation ainsi que la recherche agronomique et l’enseignement supérieur. Du côté hongrois, Istvan Nagy souligne que le Maroc et la Hongrie réalisent une complémentarité dans le domaine de l’agriculture. Pour rappel, le Maroc a été l’invité d’honneur de la 79ème édition du Salon Omec. Une participation qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de 60 ans de relations diplomatiques entre le Maroc et la Hongrie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *