Le Maroc se prépare pour l’Expo-2012

L’ancien secrétaire général de l’ONU (1992-1996), Boutros Boutros Ghali et l’ex directeur général de l’UNESCO (1987-1999), Federico Mayor ainsi que l’ancien premier ministre français Michel Rocard (1988-1991), sont autant de personnalités illustres qui vont fédérer leurs efforts pour soutenir la candidature de Tanger pour l’Expo-2012 dans le cadre d’un comité de soutien international. Les membres fondateurs de ce comité, qui compte aussi le prix Nobel de l’économie pour 1999 et le père de l’Union monétaire européenne, Robert Mendell, se sont réunis, vendredi, à Tanger pour exprimer leur engagement à promouvoir la candidature de la ville du détroit. Une précieuse promotion et un appui des plus efficaces au vu de la notoriété des membres du comité, de leur dynamisme au sein de différents organismes et institutions internationales.
Le comité, dont la présidence a été confiée à Federico Mayor, compte aussi l’ancien président de l’opposition démocrate au congrès américain et président émérite de la New York University, John Brademas. Figure aussi à la direction de ce comité de soutien, Edwar Nell, professeur d’économie à la New School University qui compte à son actif scientifique plusieurs nominations au prix Nobel. Siègent également à cette équipe, Ramiro Cercos, ancien sénateur espagnol qui est actuellement professeur de mathématiques et d’économie à l’université polytechnique de Madrid, Omar Aktouf, professeur de management à l’école HEC-Montréal et Karim Errouaki, conseiller du président du centre pour les études sur le congrès à l’université de New York. Ce dernier, un membre de la communauté marocaine établie aux Etats-Unis, a été la cheville-ouvrière pour relayer ces grandes personnalités autour de la candidature de Tanger. Mayor s’est dit consterné du nombre de promesses non tenues envers le continent africain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *