Le Maroc sort de la surveillance du Gafi

Le Maroc sort de la surveillance du Gafi

Bonne nouvelle pour le Maroc. Le Groupe d’action financière, Gafi, a décidé d’ôter le Maroc de ses listes négatives, saluant à cet égard la qualité des politiques déployées et le renforcement du rôle opérationnel de l’Unité de traitement du renseignement financier.

Une décision qui a été prise à l’unanimité en marge de la réunion plénière qui s’est tenue du 16 au 18 octobre à Paris. Ainsi, le Groupe d’action financière salue les efforts déployés par le Maroc pour assurer la conformité du dispositif national de lutte contre le blanchiment de capitaux aux normes internationales.

En effet, cette décision qui a enchanté le gouvernement réaffirme la détermination du Royaume à prendre toutes les mesures requises pour renforcer l’intégrité du système financier national.

A cette occasion, le gouvernement a réaffirmé dans un communiqué de presse sa détermination à continuer à inscrire son action de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, et ce dans le cadre de la coopération internationale et régionale. Le Maroc s’engage par ailleurs à maintenir la conformité de son action et du dispositif national aux normes internationales en la matière.

Rappelons que des experts du Groupe d’action financière ont visité le Maroc les 16 et 17 septembre dernier où ils se sont entretenus avec le chef de gouvernement, plusieurs ministres, le gouverneur de Bank Al-Maghrib ainsi que des administrations et organismes concernés par la lutte contre le blanchiment d’argent.

En juin dernier, le Groupe d’action financière avait autorisé le lancement de la procédure de sortie définitive du Maroc de la surveillance du Gafi, appelant ainsi à une évaluation sur place des progrès réalisés par le Maroc à cet égard. Ceci intervient après avoir constaté que le Maroc avait appliqué avec succès le plan d’action sur lequel le gouvernement s’était engagé pour remédier aux insuffisances de son dispositif national par rapport aux normes internationales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *