Le Marocain consomme 117 oeufs par an

Le Marocain consomme 117 oeufs par an

L’Association nationale des producteurs d’œufs de consommation (Anpo) célèbre le 9 octobre la Journée internationale de l’œuf. À cette occasion, une conférence de pesse a été organisée mercredi 7 octobre à Casablanca en présence de professionnels, de producteurs et divers intervenants du secteur de l’œuf. «La célébration de cette journée est une occasion d’évaluer l’état du secteur de l’œuf au Maroc, et d’informer les consommateurs et citoyens marocain sur les valeurs nutritionnelles de ce produit», a indiqué Abdellatif Zaime, président de l’Anpo. Les intervenants lors de cette conférence ont souligné la grande évolution de ce secteur qui génère une valeur ajoutée pour l’économie nationale. «Nous n’avons plus à rougir aujourd’hui au Maroc par rapport à ce qui se fait de mieux dans le monde dans le secteur de l’œuf. La production marocaines des professionnels de ce secteur garantit la qualité et la salubrité de l’œuf de consommation ainsi qu’ un rapport qualité-prix intéressant», a indiqué Khaïr-Eddine Soussi, président de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole. Selon l’Anpo, la consommation moyenne par habitant annuellement est passée de 21 à 117 oeufs entre 1970 et 2008. Toutefois, le Maroc demeure parmi les plus faibles pays au monde avec une moyenne annuelle de 117 œufs par habitant (160 œufs en Tunisie, 245 en France). Concernant les investissements cumulés consentis dans la filière de production d’œufs de consommation, ceux-ci sont évalués à deux milliards DH et le chiffre d’affaires est estimé à 4,5 milliards DH. Ce secteur offre en permanence 12.000 emplois directs et près de 30 000 emplois indirects dans les circuits de commercialisation et de distribution. Et le Maroc produit 3,7 milliards d’unités (un taux d’accroissement moyen annuel d’environ 6% durant les trois dernières décennies). Cette production assure 100% de la demande exprimée du Royaume en œufs de consommation.  Pour rappel, le secteur est réglementé selon les dispositions de la loi 49-99 relative à la protection sanitaire des élevages avicoles, au contrôle de la production et de la commercialisation des produits sanitaires. Ainsi les fermes de poules pondeuses sont agréées par les services vétérinaires du département de l’Agriculture  et sont supervisées par un vétérinaire privé muni d’un mandat sanitaire dans le cadre d’une convention d’encadrement sanitaire. Par ailleurs, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de l’œuf pour la première fois au Maroc, depuis son instauration par le comité international des œufs il y a neuf ans, plusieurs activités sont prévues. Il s’agit de la mise en place de stands de dégustation des œufs au niveau des grandes et moyennes surfaces dans les principales villes du Royaume, ainsi que la distribution de dépliants éducatifs sur les bienfaits des œufs et conseils pratiques sur la manipulation et la conservation des œufs. À noter que l’association célèbre la journée nationale de l’œuf le 15 janvier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *