Le Masi et le Madex maintiennent le rythme

Le Masi et le Madex maintiennent le rythme

La semaine dernière a été quasiment identique à sa précédente à la Bourse de Casablanca. Après avoir gagné, respectivement, 2,04% à 14.267,22 points et 2,12% à 11.810,41 points, les deux indices boursiers de la place casablancaise maintenaient encore le rythme au 22 février. Ainsi, le bilan hebdomadaire du marché affiche une nouvelle progression du Masi et du Madex, de 2,35% à 14.602,87 points et 2,48% à 12.103,56 points.
Ceci étant, les performances annuelles des baromètres ont atteint, de manière respective, 15,03% et 15,66%.
Sur le marché central, Le Carton revient encore à la charge en surplombant à nouveau le classement des plus fortes variations de ce compartiment, comme elle a l’a fait durant quelques semaines consécutives, avant d’être devancée par Ittissalat Al-Maghrib à l’issue de la semaine se clôturant le 15 février. Terminant la semaine à 662 dirhams au lieu de 570 dirhams auparavant, cette valeur a signé ainsi une hausse de l’ordre de 16,14%. En second rang, l’ONA avance de 9,58%, faisant passer son prix, de fait, de 1.670 dirhams à 1.830 dirhams, alors que la BCP, troisième, s’est relevée de 9,34% pour s’échanger à 2.635 dirhams contre 2.410 dirhams auparavant.
Addoha, elle, a décroché la quatrième place à un prix de 4.229 dirhams alors qu’elle s’échangeait à 3.930 dirhams la semaine d’avant, soit une hausse de 7,61%. Plongeant dans la baisse à hauteur de 12,30%, Atlanta valait 1.330 dirhams le 22 février, au lieu des 1.520 dirhams en début de semaine, ce qui lui a valu le rang de plus forte baisse.
Par ailleurs, le hit-parade des dix valeurs les plus actives de la semaine a attribué la première place à la valeur d’Addoha, qui a polarisé un volume d’échanges de l’ordre de 1,350 milliard de dirhams. L’ONA, de son côté, a raflé le second rang grâce à un volume de transactions de 1,034 milliard de dirhams, devançant de même, Ittissalat Al-Maghrib qui affiche 949,9 millions de dirhams en termes de volume.
En outre, Ittissalat Al-Maghrib, plus forte capitalisation du marché, affiche sur ce volet un chiffre de 161,8 milliards de dirhams. Attijariwafa bank arrive en deuxième place avec une capitalisation de quelque 68,4 milliards de dirhams, puis Addoha, en troisième place, avec 59,9 milliards de dirhams. Faits marquants de la semaine. Il faut d’abord citer la publication des résultats d’augmentation de capital en numéraire de la société Taslif, le 19 février. En ce sens que l’entreprise en question a procédé à l’émission de 306.750 nouveaux titres pour une valeur de 652 dirhams. Citons également le programme de rachat des actions Afriquia Gaz, en vue de réguler le marché, sans oublier la publication des résultats consolidés au titre de l’exercice 2007.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *