Le mini message sera arabisé

Salam Alikom, Labass, Finek… Les abonnés de la téléphonie mobile en savent quelque chose. Ils reçoivent ce genre de message presque tous les jours sur leurs GSM. Même les arabophones envoient leurs messages arabes en caractères latins. Simple choix ? Apparemment non. Méditelecom est convaincu, qu’il s’agit bel et bien d’une contrainte et non d’une volonté affichée.
Pour y remédier, le deuxième opérateur de la téléphonie mobile est en train de mettre les dernières touches sur son nouveau produit articulé autour de la messagerie en arabe.
Au moment où certains continuent à se poser des questions sur le potentiel de réussite de ce projet, Méditelecom semble être amplement convaincu de sa bonne portée. De son côté, Maroc Télécom n’envisage pas le lancement d’un produit similaire. Si tout marche comme prévu, le produit sera officiellement commercialisé dans les semaines qui viennent.
Actuellement, le deuxième opérateur tente de résoudre certains problèmes qui se posent au niveau de la logistique. Ils sont dus aux fonctionnalités des GSM utilisés au Maroc. Ces derniers ne disposent pas, dans leur majorité, de supports qui intègrent d’emblée des applications en langue arabe. Les revendeurs de terminaux s’approvisionnent essentiellement auprès des mêmes fournisseurs que ceux des pays de l’Europe. Pour pouvoir utiliser les SMS en arabe, ils auront à se pourvoir auprès des fournisseurs du Moyen-orient. «C’est une mesure qui commence à être prise en considération par les revendeurs marocains», assure Yahia Alaoui, membre fondateur de Mughamarat.
Rappelons-le, Mughamarat est la start-up qui a assuré la réalisation de ce produit pour le compte de Méditelecom. Cette jeune pousse est connu pour avoir percé le monde des technologies de l’information et de la communication via le développement d’applications en arabe. A travers cette spécialisation, elle a pu décrocher de gros marchés dans les pays du Moyen-orient et du Golfe. Sa gamme de produits s’élargit au fil des jours, attirant davantage de clientèle, nationale, moyen-orientale et potentiellement européenne. Des produits tels que « Palm Arabic Leyer » qui constitue un support avancé de l’Arabe sur Palm, l’Arabic SMS, Win arabic, Arabic Font Converter…furent développés par la jeune pousse fondée par deux jeunes marocains l’un diplômé de l’INPT et l’autre de l’école Hassaniya des ingénieurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *