Le modèle marocain en matière de financement des agriculteurs présenté à Libreville

Le modèle marocain en matière de financement des agriculteurs présenté à Libreville

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc prend part au Forum Africa Agri

Le modèle marocain innovant en matière de financement et d’accompagnement de toutes les catégories des agriculteurs dans le cadre du Plan Maroc Vert a été présenté, mardi à Libreville, à l’occasion de la 5è édition du Forum Africa Agri. Intervenant dans le cadre d’un panel sur la recherche de nouveaux modèles de financement, le directeur du Domaine Vert au Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), Mustapha Chehhar, a évoqué dans son exposé les réalisations positives du Plan Maroc Vert avec ses deux piliers, en l’occurrence l’agriculture performante et l’agriculture solidaire. Il a exposé aussi le modèle innovant du GCAM qui accompagne toutes les catégories des agriculteurs au Maroc nonobstant la taille de leurs exploitations et même s’ils ne peuvent pas présenter des garanties réelles, notant que cette démarche se concrétise à travers trois canaux de financement adaptés, à savoir la banque classique, Tamwill El Fellah (mesocrédit) et la fondation ARDI pour la microfinance.

Par ailleurs, l’expert marocain a relevé que le GCAM a développé une approche innovante en matière de financement de la petite agriculture grâce notamment à un accompagnement de tous les maillons de chaque filière, le Crédit Achamil et les conventions tripartites agriculteur, banque et grands opérateurs économiques. Initié par i-conférence en partenariat officiel avec OCP Africa et le ministère gabonais de l’agriculture, le Forum Africa Agri Forum se veut une plate-forme d’échanges entre les professionnels du secteur et décideurs autour de défis de la transformation de l’agriculture africaine avec un focus particulier sur les enjeux de l’investissement, du financement et des partenariats public-privé.

Nombre de panels ont été au menu de ce conclave qui s’est tenu les 10 et 11 décembre à Libreville, portant sur les défis de la transformation agricole en Afrique, la stimulation de l’investissement dans l’agriculture pour accélérer la transformation, les nouveaux modèles de financement de l’agriculture, l’innovation et la modernisation du secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *