Le Palm Hôtel des Arts en opening

Le Palm Hôtel des Arts en opening

Le Palm Hôtel des arts vient s’ajouter à la liste des quelques hôtels de Dar Bouazza. Situé à 23 km de Casablanca sur la route d’Azemmour, cet établissement est un véritable bijou situé en face de la mer. Un endroit que l’architecte et promoteur du projet, Aziz Lazrak, n’a guère choisi de manière aléatoire. Réaliser un tel ouvrage, c’était un rêve d’enfant de M. Lazrak. Il a fini, malgré les difficultés, par le réaliser avec beaucoup de délicatesse et de goût. Le résultat est simplement fabuleux.
Le but est en effet d’inscrire l’hôtel dans une logique d’intégration de l’environnement dans l’espace architectural. L’architecte veut faire de ce lieu de détente très original un espace qui allie harmonieusement art, architecture et hôtellerie. L’hôtel 5 étoiles offre cinquante chambres et suites dont 12 ethniques. Elles invitent au voyage et reprennent des éléments architecturaux et cadres spécifiques de différentes contrées de par le monde. Ainsi, on compte des chambres au décor du Japon, de l’Espagne, des Etats-Unis et de la Grèce pour ne citer que ceux-là.
D’après un communiqué des initiateurs du projet, «l’hôtel propose également une résidence composée de quarante appartements agencés et décorés dans le style des ateliers logement pour artistes ». Ces mêmes logements répondent à l’évolution des résidences d’artistes de par le monde et qui obéissent au modèle de la Villa Médicis à Rome. Cette résidence hôtelière propose une grande variété d’habitations, du studio de 20 m2 au loft de 120 m2 avec des hauteurs sous plafond de plus de 5 mètres. Toutes sont équipées de cuisine aménagée, salle de bains, cheminée à récupération de chaleur, téléviseur et téléphone…vaisselle, draps et serviettes sont fournis avec le service hôtelier en prime.
Autour des logements, sont organisées une multitude d’infrastructures complémentaires tels que les restaurants, les salles de conférences et de réunions, les bars, la piscine panoramique qui surplombe un grand jardin. Il ne faut cependant pas oublier le Spa des Arts, un centre de balnéothérapie dernier cri. Il est crée pour offrir au public un large éventail de cures et soins. Parmi les options qu’il propose, figurent une  piscine couverte avec solarium, sauna, hammam, fitness ainsi qu’une gamme complète de soins en forfait ou à la carte : massages, hydromassages, douches à jet et à fusion, enveloppements, pressothérapie, esthétique et coiffure. L’hôtel s’étale sur une surface d’un hectare, l’investissement s’élève à quelque 80 millions de dirhams et 150 emplois à temps plein seront créés au fur et à mesure du lancement de tous les services du complexe. L’hôtel est aujourd’hui dirigé par  Noury Saladin, diplômé de l’école hôtelière de Paris. Tous les ingrédients sont donc réunies pour organiser l’ouverture officielle de l’hôtel attendue dans les jours à venir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *