Le patronat au féminin

Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Maroc a été créée le 28 septembre 2000 sur l’initiative de femmes chefs d’entreprises désireuses de participer au développement économique et industriel du Maroc. Plusieurs raisons étaient derrière la création de cette association unique en son genre.
Historiquement, et depuis le début des années 80, le taux d’activité des femmes a considérablement évolué au Maroc. Le constat est sans appel : les femmes participent de manière grandissante à l’activité économique du pays. Cette évolution allait se traduire par l’apparition d’une nouvelle génération de femmes qui occupent de plus en plus le devant de la scène sur le plan professionnel et économique : ce sont les femmes aux commandes des entreprises.
Parallèlement, cette montée en puissance allait naturellement s’accompagner par l’émergence d’une revendication qui se faisait pressante chez ces femmes chefs d’entreprises, celle de sortir de l’anonymat et d’occuper leur véritable place dans le tissu économique.
D’où l’idée de créer l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Maroc (AFEM). Objectif : défendre, à l’image des autres corporations, les intérêts et les préoccupations de femmes chefs d’entreprises. Son géniteur n’est autre qu’une femme au parcours atypique, Saloua Belkziz Karkri. Programmeur chez Eurosoft, de 1981 à 1984 à Paris, Saloua décide de rentrer au Maroc. Elle occupe par la suite le poste de consultante informatique chez IBM Maroc. De 1992 à 1998, elle gravit les échelons en occupant le poste de secrétaire générale et celui de vice-présidente de l’APEBI. Puis vice-présidente de la CGEM, présidente du GIAC Technologie, avant de devenir présidente fondatrice de l’AFEM. Concrètement, l’association se veut le porte-parole des femmes chefs d’entreprises marocaines. Elle les représente aux différentes instances du Maroc : institutions, fédérations, associations, ONG…
Pour aider ses adhérentes à s’insérer dans leur environnement, l’AFEM joue le rôle d’un organe de liaison avec les pouvoirs publics et les corps constitués. Mais l’apport de l’association ne s’arrête pas là: l’AFEM oriente, encadre, informe et assiste la femme entrepreneur dans sa recherche de la compétitivité requise pour toute entreprise. Pour y arriver, l’association propose aux femmes chefs d’entreprises une panoplie d’instruments pour les aider à développer leurs activités. Dans ce registre, l’association se propose d’étudier toutes questions d’ordre économique, social, juridique, fiscal, financier, moral ou déontologique spécifiques aux femmes chefs d’entreprises au Maroc et à l’étranger.
Promouvoir l’image de la femme chef d’entreprise figure également parmi les missions de l’association. Et ceci, à travers des actions de formation, des congrès, séminaires et expositions au profit des adhérentes. Membre de Femmes Chefs d’Entreprises mondiales (FCEM) et de la CGEM, l’AFEM bénéficie du soutien financier de la commission européenne à travers le Programme d’Appui aux Associations professionnelles (PAAP). Une forme de reconnaissance pour l’intérêt que revêt son activité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *