Le plaidoyer des exportateurs pour un marché Halal compétitif

Le plaidoyer des exportateurs pour  un marché Halal compétitif

Création d’un fonds d’appui, diversification des labels…

Mettre en place un fonds d’appui dédié à encourager la certification Halal des PME, TPME et coopératives marocaines sur une durée minimum de cinq années est l’un des plaidoyers présentés lors de la 5ème édition du Forum Halal Maroc tenu récemment par l’Institut marocain pour la normalisation (Imanor). Cet appel a été lancé par la communauté des exportateurs représentée par l’Association marocaine des exportateurs (Asmex). L’idée étant également de mobiliser les institutions et le secteur privé pour assurer une reconnaissance plus soutenue à l’échelle internationale. «Aujourd’hui, les actions promotionnelles des produits marocains se multiplient de part et d’autre afin de mettre en avant le potentiel exportable marocain sur cette niche sauf qu’elles n’émanent pas d’une stratégie et d’une feuille de route claire», fait savoir Hassan Sentissi Idrissi. Le président de l’Asmex a par ailleurs mis l’accent sur la nécessité de diversifier les labels. Il s’agit, selon lui, d’un levier majeur pour une offre plus large et plus compétitive sur les marchés internationaux.

A cet effet, l’Asmex propose trois nouveaux labels. Il s’agit de «Saveurs du Maroc» qui garantirait l’authenticité du produits marocains, le label «Bio» qui satisferait la demande croissante des consommateurs ainsi que le label «Nature» qui permettrait de valoriser les produits marocains du terroir. Dans une approche partenariale, l’Asmex et le ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique lanceront conjointement une étude sur le développement des secteurs Halal et Bio. Le but étant de garantir une meilleure efficacité des actions menées pour la promotion de l’offre Halal marocaine. L’étude dressera ainsi une cartographie globale du secteur Halal au Maroc en ressortant les caractéristiques principales ainsi que le potentiel et les défis majeurs.

L’étude proposera des mesures concrètes pour le développement du secteur qui seront par ailleurs prises en compte dans le cadre de la stratégie nationale du commerce en cours d’élaboration. La participation de l’Asmex à cet événement a été couronnée par la signature d’un accord tripartite avec Imanor et l’institut Halal de Cordoba visant la promotion du business Halal en Europe et en Afrique.

Le Forum Halal Maroc a discuté cette année de l’écosystème Halal pour améliorer la compétitivité des entreprises marocaines sur ce marché. L’accent a été mis dans ce sens sur l’accompagnement des TPME marocaines, la promotion des produits marocains et du label Halal Maroc, le contrôle, la labellisation et les perspectives de nouvelles offres exportables Halal. Le forum a été également une occasion pour Imanor de décerner le label Halal Maroc à treize entreprises et de qualifier deux laboratoires d’analyse de l’ADN des espèces animales dont deux sont belges. Il s’agit de Belvas, entreprise spécialisée dans la chocolaterie Bio, et la société Guy Magermans, spécialisée dans le stockage et le transport des produits alimentaires conditionnés. Notons que les efforts d’Imanor tendent vers la reconnaissance du label Halal Maroc sur les marchés internationaux dont l’Indonésie.

On recense à ce jour 120 entreprises marocaines majoritairement exportatrices qui jouissent du droit d’usage de ce label. L’offre d’Imanor s’étendra prochainement vers la chaîne logistique Halal afin d’assurer une labellisation de toute la chaîne de valeur de nos entreprises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *