Le PMV a repositionné l’agriculture comme moteur de la croissance économique du Maroc

Le PMV a repositionné l’agriculture comme moteur de la croissance économique du Maroc

Le Plan Maroc Vert (PMV), stratégie de déclinaison de la politique agricole du Royaume, a le mérite d'avoir repositionné l'agriculture en tant que moteur de la croissance économique et du développement social du Maroc, a affirmé vendredi, 28 novembre 2014, à Palerme en Italie, le Secrétaire général de l'Agriculture et de la pêche, Mohammed Sadiki.

Dans une allocution lue au nom du ministre de l'Agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch, lors des travaux de la 11è Conférence euro-méditerranéenne sur l'Agriculture, co-présidée par l'Italie et l'Egypte, M. Sadiki a indiqué que le PMV "a réussi à mobiliser des investisseurs locaux et internationaux qui misent sur les terres et les produits du Maroc ». Après avoir souligné que le Maroc a fait "le choix stratégique et irréversible de transformer les petits agriculteurs en entrepreneurs agricoles et de les placer en première ligne du combat pour la sécurité alimentaire nationale", le responsable marocain a expliqué que pour changer l'image de l'agriculture et du rural, le Plan Maroc Vert a mis en place "les mesures nécessaires pour valoriser l'élément humain du secteur agricole et pour soutenir les jeunes agriculteurs et les jeunes qui, en milieu rural, proposent des initiatives innovantes de développement".

Evoquant les efforts déployés par le Maroc en matière de formation dans ce domaine, le responsable marocain a indiqué que le Royaume a conduit une réforme du système de formation, de recherche-innovation et de conseil agricole pour sa modernisation en tant que levier de développement du secteur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *