Le Pôle urbain de Mazagan lance une pépinière horticole d’élevage

Le Pôle urbain de Mazagan lance une pépinière horticole d’élevage

L’acquisition d’une quantité importante de végétaux permettra à terme des économies d’échelle

Cette pépinière permettra d’assurer la disponibilité immédiate, tant en qualité qu’en quantité, des plantes nécessaires à la réalisation des espaces verts du projet au moment de leur plantation sur le site.

La Société d’aménagement et de développement de Mazagan (SAEDM), filiale du Groupe OCP, lance son projet de pépinière horticole d’élevage mis en place pour accompagner le projet paysager du nouveau Pôle urbain de Mazagan (Puma).

Cette pépinière vise à alimenter par des plantations adaptées le plan paysager de Puma qui consiste en la mise en place de massifs forestiers autochtones, d’arbres d’alignements des voies et d’une série de places, jardins, et parcours piétons jardinés qui formeront la trame verte de la ville. Cette pépinière horticole s’étend sur une superficie de 7 ha et accueillera sur les cinq prochaines années 15.466 grands arbres et palmiers, 29.292 jeunes arbres et 1,2 million d’arbustes et de vivaces.

Le projet intègre par ailleurs la plantation de 182.000 jeunes plants forestiers fournis par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification dans le cadre d’un solide partenariat.

Le Puma intègre une dimension écologique et environnementale très forte qui se manifeste notamment par une large présence d’espaces verts et de différents types de plantations. Le plan quinquennal paysager 2018-2022 couvre d’ailleurs une surface à planter de 350 ha sur l’ensemble des 1.300 ha formant le projet. Une première tranche du projet sera exécutée sur la période 2018-2019 et couvrira une superficie de 100 ha répartie entre l’autoroute et la voie ferrée formant la frange sud de la ceinture verte de Puma. La deuxième tranche de plantation est prévue sur la période 2019-2020 et couvrira une superficie de 150 ha répartie sur quatre grands parcs urbains qui permettront de délimiter les noyaux urbains du projet. Quant à la troisième tranche, elle sera exécutée sur la période 2020-2022 pour couvrir une superficie de 100 ha répartie entre les parcours piétons, les places et les voies de la première phase de viabilisation.

La mise en place de cette pépinière pour un projet de l’envergure du Puma souligne l’importance accordée par la maîtrise d’ouvrage à la réalisation des espaces verts. Cette pépinière présente de nombreux avantages pour le projet. Il s’agit notamment d’assurer la disponibilité immédiate, tant en qualité qu’en quantité, des plantes nécessaires à la réalisation des espaces verts du projet au moment de leur plantation sur le site. Une donnée essentielle en vue de permettre à la plantation de suivre et de s’adapter à l’évolution du projet. Sur le plan économique, l’acquisition d’une quantité importante de végétaux permettra à terme des économies d’échelle. D’autant plus que les végétaux sont approvisionnés avec une force inférieure à celle prévue in fine à la plantation.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *