mai 29, 2017

Le pont à haubans de Sidi Maarouf livré en 2018: L’état d’avancement est de 45%

Le pont à haubans de Sidi Maarouf livré en 2018: L’état d’avancement est de 45%

La réalisation de l’aménagement de l’échangeur de Sidi Maarouf est prévue en deux phases. La phase1 contient la réalisation du pont à haubans, des bretelles latérales, de deux giratoires ainsi que les raccordements aux boulevards existants (niveau 0). Alors que la phase 2 comprend la réalisation des trémies et des portiques (sous-giratoire et sous-plate-forme de tramway).

«L’achèvement officiel du projet était prévu en décembre 2017, un léger dépassement de ce calendrier sera cependant observé pour raison de la libération tardive du foncier indispensable à la réalisation de ce projet. De ce fait les travaux du pont seront livrés en 2018», explique Aziz Tah Tah, directeur régional de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau de la région Casa-Settat. Et de poursuivre que : «Actuellement, l’avancement physique global des travaux du pont à haubans est estimé à 45%. Les études d’adaptation des bretelles, voiries et trémies de l’échangeur de Sidi Maarouf sont arrivées au stade d’avant-projet d’exécution. Ces études seront achevées dans les deux prochains mois. Toutefois, la date de lancement du marché des travaux des trémies sera programmée avec les services de la commune, afin que ces travaux démarrent dès la mise en circulation du pont à haubans, et ce afin de fluidifier la circulation du flux Casa-aéroport Mohammed V en premier lieu et éviter la congestion du trafic au niveau 0 pendant la réalisation de ces travaux».

En effet, ce grand aménagement avec effet de «Porte» à l’une des principales entrées de Casablanca permettra de résoudre le problème de circulation et d’augmentation du trafic dans ce carrefour à 6 branches (qui atteint plus de 17.000 véhicules en heure de pointe), d’améliorer la sécurité et le confort de circulation à l’intérieur de ce carrefour, d’assurer le bon fonctionnement du carrefour avec le passage du tramway, et d’améliorer la liaison des grands pôles de services de la zone à l’aéroport Mohammed V (Casa City Finance, Technopark, …). Il permettra également aux usagers du carrefour, véhicules, piétons et cycles, de se repérer et de se déplacer dans le confort d’un espace compris et agréablement ressenti. L’aménagement a été conçu en un carrefour dénivelé à trois niveaux avec un ouvrage formant un signal et un traitement coordonné de l’ensemble de la voirie au sol et de son rapport avec le bâti environnant.

Cet aménagement concilie les aspects fonctionnels et esthétiques et présente une économie d’espace, une géométrie à caractère nettement plus urbain et une affirmation planaire de l’axe principal Nord–Sud. Il dote l’entrée de Casablanca d’un aménagement urbain géométriquement reconnaissable (porte de ville), assurant une harmonie générale entre l’ouvrage d’art et les autres niveaux d’aménagement, et une lecture claire tant pour le riverain que pour l’usager du carrefour. Il permet une transparence urbaine maximale pour les échanges piétons dans le sens Nord-Sud et une lisibilité dans le sens Ouest-Est (distances plus courtes). Dans ce sens, M.Tah Tah explique : «En ce qui concerne le plan de gestion du trafic pendant les travaux, l’aménageur et l’entreprise Seprob se sont concertés avec les autorités locales et de circulation pour arrêter un plan de déviation provisoire efficient reposant sur l’aménagement d’une déviation provisoire en trois voies de part et d’autre de la RN 11, pour permettre de cerner la zone des travaux du pont». L’interdiction du «tournez à gauche» au droit du carrefour sur l’axe de la RN11 afin d’éviter le cisaillement des flux de trafic au voisinage de la zone centrale des travaux.

La mise en place d’une signalisation adéquate en amont et aval de la zone des travaux renforcée par une signalisation lumineuse permanente, la mise en place d’une signalisation de jalonnement à distance pour réorienter le trafic en dehors de la zone des travaux. Ainsi que l’interdiction des flux entrants des boulevards «Panoramique» et «Préfecture» pour éviter un éventuel encombrement du trafic au voisinage de la plate-forme de tramway.

Ce qui reste à faire pour achever les travaux

La réalisation de l’aménagement de l’échangeur de Sidi Maarouf est prévue en deux phases. La phase1 contient la réalisation du pont à haubans, des bretelles latérales, de deux giratoires ainsi que les raccordements aux boulevards existants (niveau 0). Alors que la phase 2 comprend la réalisation des trémies et des portiques (sous-giratoire et sous plate-forme de tramway). Pour cette phase, les études sont en cours de finalisation. Les travaux de la déviation provisoire sont actuellement en cours afin d’entamer la réalisation des bretelles latérales au pont à haubans. Les appuis du pont sont achevés à hauteur de 92%, reste la traverse de la culée C3 dont les travaux sont en cours de réalisation. La charpente métallique est approvisionnée sur chantier à hauteur de 80%. Tandis que les travaux d’assemblage et soudure du tablier au sol sont réalisés à hauteur de 65%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *