Le port de Casablanca relie le passé à l avenir

Le port de Casablanca relie le passé à l avenir

Cent années d’existence ça se fête et en grande pompe. Voilà l’une des résolutions de l’Association pour la promotion du port de Casablanca qui, à quelque mois de sa création, s’apprête à célébrer, sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le centenaire de l’incontournable port de Casablanca. En effet, un siècle s’est écoulé depuis le lancement de la construction du port de Casablanca dans sa version moderne. Depuis, le port n’a cessé d’évoluer jouant un rôle de premier rang dans le développement de la ville de Casablanca et du Royaume en général. De ce fait, l’Association pour la promotion du port de Casablanca prévoit un programme riche et varié qui comprend des expositions, visites et conférences avec pour objectif de faire connaître une partie de leur patrimoine aux Casablancais et aux Marocains en général.
La célébration du centenaire du port de Casablanca s’inscrit dans la perspective de rendre hommage à cette infrastructure qui a toujours joué un rôle important dans les échanges extérieurs du pays et a largement contribué au développement de la ville. Elle a pour objectifs de mettre en exergue l’histoire du port de Casablanca, de faire connaître ses acteurs et ses perspectives de développement. Ainsi, les festivités du centenaire du port de Casablanca s’étaleront sur une durée de près de 3 mois, soit du 2 avril au 22 juin 2013. Aussi, le programme de ce centenaire est riche en évènements scientifiques, culturels, artistiques et sportifs et a pour cibles : le grand public, les opérateurs économiques, les associations professionnelles à vocations économique, culturelle et sportive, les universitaires, les partenaires portuaires étrangers aiansi que l’ensemble de la communauté portuaire du port de Casablanca. Et dans l’idée de relier le passé à l’avenir, la vision du nouveau paysage portuaire marocain pour les vingt prochaines années est basée sur une stratégie de développement portuaire ambitieuse. Ceci est particulièrement consacré par l’introduction de la notion de pôles portuaires qui cadre parfaitement avec le choix de régionalisation optée par le Maroc. En effet, chaque région devra tirer parti du rôle moteur de l’activité portuaire et du rôle structurant des grands chantiers lorsque de nouvelles infrastructures portuaires sont créées. Cette stratégie est conçue pour assurer un développement harmonieux des relations ville-port et respecter l’environnement des régions où l’activité portuaire est intense.  Aussi, la vision du secteur portuaire marocain pour 2030 a pour objectif de mettre au service de l’économie des ports performants catalyseurs de la compétitivité de l’économie nationale, moteurs du développement régional du territoire et acteurs incontournables dans le positionnement du Maroc comme plate-forme logistique du bassin méditerranéen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *