Le prix des communications baisse de 23%: Près de 44,26 millions d’abonnés au mobile au 3ème trimestre

Le prix des communications baisse de 23%: Près de 44,26 millions d’abonnés au mobile au 3ème trimestre

Décidément, le marché des télécoms est le plus représentatif des retombées positives que peut avoir une concurrence réglementée sur un secteur. En effet, grâce à la maturité de nos trois opérateurs nationaux, d’une année à l’autre, les prix des communications chutent pour le grand bonheur des citoyens. De plus, ces derniers le leur rendent bien, puisque, de la sorte, ce sont l’usage et l’accès aux services télécoms qui se dynamisent. En gros, jamais la concurrence n’aura autant servi un secteur. C’est ce qu’ont démontré les tableaux de bord du marché des télécoms pour le 3ème trimestre 2014 publiés par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Plus de numéros mobiles que de Marocains

C’est ainsi que le prix des communications mobiles mesuré par le revenu moyen par minute (ARPM), a enregistré une baisse annuelle significative de 23%, passant de 0,43 DHHT à fin septembre 2013 à 0,33 DHHT à fin septembre 2014. Dans ce contexte, le parc mobile a totalisé près de 44,26 millions d’abonnés, soit une hausse annuelle de plus de 7%, ramenant ainsi le taux de pénétration à 133,4% contre 130,5% à fin septembre 2013. Dans le même sillage, l’usage moyen sortant mensuel par abonné mobile s’accroît de manière continue, et atteint 92 minutes, consommées en moyenne par client mobile par mois à fin septembre 2014, soit une hausse de 15% en un an.

Cette croissance s’accompagne d’une évolution annuelle importante de 17% du trafic sortant mobile qui a atteint 12,6 milliards de minutes au cours du 3ème trimestre de l’année 2014. Pareillement, le trafic des SMS a connu une forte hausse de l’ordre de 21% sur un trimestre et de 78% sur une année pour atteindre 5,8 milliards d’unités lors de ce trimestre.

Place à la génération connectée

S’agissant de l’Internet, la baisse annuelle de la facture moyenne mensuelle par client Internet atteint 26%, s’établissant à 25 DHHT/mois/client au troisième trimestre 2014 contre 34 DHHT une année auparavant. L’Internet 3G et l’ADSL ont enregistré des baisses de 32 et 7% respectivement. Ainsi, la facture moyenne s’établit à 15 DHHT pour l’Internet 3G et à 91 DHHT pour l’ADSL à fin septembre 2014. Une évolution qui s’est directement répercutée sur le nombre d’abonnés Internet qui a atteint 8,5 millions à fin septembre 2014 avec un taux de pénétration de 25,6%. Il affiche, ainsi, un taux de croissance trimestriel de 9% et annuel de 62,8%.

Les abonnements au fixe en chute libre

Par ailleurs, avançant à contre-courant, le prix moyen de la minute dans le segment fixe affiche une hausse de 12% sur un an, passant de 0,69 DHHT à fin septembre 2013, à 0,77 DH HT à fin septembre 2014. Dans ce contexte, le parc fixe se chiffre à 2,57 millions d’abonnés, ce qui représente une baisse trimestrielle de 3,5% et annuelle de 14,5%. Ainsi, le taux de pénétration de la téléphonie fixe enregistré à fin septembre 2014 est de 7,8% contre 9,5% à fin septembre 2013.

Médi Telecom rafle le plus de clients en ce trimestre

L’analyse de l’évolution trimestrielle du parcs des trois opérateurs qui partagent le marché du mobile montre qu’IAM a vu son parc augmenter de 1,20% en atteignant 18,380 millions d’abonnés à fin septembre 2014 alors que Médi Telecom compte 13,605 millions d’abonnés à la fin du troisième trimestre 2014, en hausse trimestrielle de 5,31% et Wana Corporate compte 12,273 millions d’abonnés à fin septembre 2014 marquant une hausse de 0,49%. En termes de part de marché, l’opérateur historique détient 41,53% du parc mobile, suivi de Médi Telecom avec 30,74%, et de Wana Corporate avec 27,73%.
 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *