Le prix du poisson a baissé de 8% entre août et septembre

Le prix du poisson a baissé de 8% entre août et septembre

L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de septembre 2011, une stabilité par rapport au mois précédent selon le Haut Commissariat au plan (HCP). De légères variations ont été enregistrées, dues à la hausse de 0,1% de l’indice des prix à la consommation (IPC) des produits alimentaires et la baisse de 0,2% de celui des produits non alimentaires, indique-t-on de même source. Concernant les hausses des produits alimentaires observées entre août et septembre 2011, elles ont principalement touché les viandes, le café, le thé et le cacao, avec respectivement 2,8 et 1,3%. Les poissons et fruits de mer, légumes et lait ont pour leur part connu une baisse respective de 8, 1,2 et 1%, selon le HCP. C’est donc une variation de 0,1% qui a été enregistrée, passant de 118,2 points en août à 118,3 à fin septembre. De même, les produits non alimentaires ont également subi de légères variations. Des secteurs tels que la santé, le logement, l’eau et l’électricité gardent leurs indices mensuels inchangés. Dans le registre de la hausse, le HCP indique dans sa note d’information que l’enseignement a affiché la hausse la plus marquante avec 2,7%, passant ainsi de 118,5 points en août 2011 à 121,7 points en septembre de la même année, suivi par les biens et les services divers qui ont progressé de 1% avec 110,1 points enregistrés en septembre. En revanche, l’unique baisse a touché le secteur de la communication avec un net repli évalué à 12,4%. Ses points ont sensiblement chuté en dégringolant de 89,2 points à 78,1 points d’août à fin septembre 2011. Dans un cadre de comparaison annuelle, les produits alimentaires ont grimpé de 1,8%. De leur part, les produits non alimentaires n’ont augmenté que de 0,7%. A noter que le secteur de la communication a affiché une baisse en chutant de 103,3 points en 2010 à 103 points  en 2011, soit une variation négative de 2,9%, selon la note d’information du HCP. Au niveau des villes, les hausses les plus importantes du coût de la vie ont été enregistrées à Meknès (1%), Settat (0,7%), et Kénitra (0,5%). Quant aux baisses, elles ont touché les villes de Safi (1,7%), Laâyoune (1,2%) et Al-Hoceima et Fès (0,6%). Les variations ont épargné Rabat et Marrakech, tandis que la capitale économique a timidement progressé avec 0,2%. Si par répartition régionale l’IPC demeure inchangé entre août et septembre 2011 avec 110,4 points, il enregistre toutefois une évolution de 1% au cours des neuf premiers mois de 2011.

  Hakim Bahechar
Journaliste stagiaire

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *