Le programme est à sa 3ème édition – Cleantech 2018 : Et les gagnants sont…

Le programme est à sa 3ème édition – Cleantech 2018 : Et les gagnants sont…

Au total 30 porteurs de projets ont été retenus pour la finale de cette compétition. Seulement six projets se sont distingués. Les projets gagnants sont dans leur ensemble liés à la valorisation des déchets, l’utilisation rationnelle de l’eau et l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et le bâtiment vert.

Elles sont six start-up à avoir été consacrées à la 3ème édition du programme Cleantech. Une cérémonie de remise de prix a eu lieu mardi 2 octobre en marge de l’ouverture de la 10ème édition de «Pollutec Maroc», salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement. Le programme récompense en fait les auto-entrepreneurs, start-up et TPE/PME engagés dans la promotion des emplois verts. Une action qui s’inscrit conformément aux orientations stratégiques du pays à soutenir les innovations et technologies propres. «Nous sommes en effet convaincus que les métiers verts sont un levier de croissance et offrent un potentiel important en matière de création d’emplois.

Que ces jeunes entrepreneurs soient une source d’inspiration car le domaine de l’environnement est porteur de nombreuses opportunités qui restent à saisir», affirme dans ce sens le chef de gouvernement Saad Eddine El Othmani. Les jeunes qui étaient en lice dans cette compétition ont fait preuve de détermination et d’engagement. Au total 30 porteurs de projets ont été retenus pour la finale de cette compétition. Seulement six projets se sont distingués. Les projets gagnants sont dans leur ensemble liés à la valorisation des déchets, l’utilisation rationnelle de l’eau et l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et le bâtiment vert. Ainsi le Grand prix Global Cleantech Innovation a été attribué à «Farasha Systems».

Ce projet propose des solutions pour détecter tous les défauts cachés, même invisibles à l’œil nu dans un délai 10 fois plus rapide et beaucoup plus précis grâce aux caméras thermiques et visuelles embarquées dans un drone aérien ou véhicule terrestre. Le prix de l’utilisation rationnelle de l’eau a été décerné à l’entreprise «Watech» dont la mission principale est d’installer des stations d’épuration des eaux usées par le procédé filtre au niveau des communes rurales et les sites décentralisés. Le prix de la valorisation des déchets a été attribué à Eco-Oil, qui propose des solutions pour transformer des déchets plastiques recyclables et non recyclables en pétrole écologique. Pour sa part, «Eco-Dome» a remporté le  prix bâtiment vert. Le projet offre des structures abordables et écologiques, construites avec une technique simple et des matières premières de base. De même «M4Nature» s’est vu décerner le prix de l’efficacité énergétique. Le projet porte sur l’extraction verte de produits naturels. Un concept qui protège à la fois l’environnement et les consommateurs. Cleantech consacre également la femme éco-entrepreneur.

«Project Gems» s’est  distingué dans ce sens et ce au travers des solutions que ce projet propose au secteur agricole, en l’occurrence le système d’irrigation nanotechnologique. En parallèle, les prix Pollutec Maroc entreprises ont été attribués à trois entités. La médaille d’or est revenue à «AtizaMaroc» au moment où «Eco Mesure» et «DBO Expert» ont remporté respectivement la médaille d’argent et de bronze. Notons que le programme «Cleantech» est initié avec l’appui du Fonds mondial pour l’environnement (FEM) et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI). Le programme permet aux entrepreneurs candidats grâce à la formation et à l’accompagnement personnalisé de développer leurs projets et leur capacité à lever des fonds ainsi que de nouer des partenariats leur permettant d’accéder aux marchés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *