Le programme «Injaz» au profit de 16.000 étudiants

Le programme «Injaz» au profit de 16.000 étudiants

Le programme «Injaz», qui s’inscrit dans le cadre du plan «Maroc Numeric 2013» permettra à quelque 16.000 étudiants de bénéficier d’un usage permanent des ressources et des services des technologies de l’information et de communication (TIC) pendant leurs études universitaires. C’est ce qu’a déclaré le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Réda Chami, lors du lancement officiel de ce programme, vendredi 13 novembre, à Rabat. «Injaz concerne tous les étudiants, notamment les élèves ingénieurs et assimilés, inscrits pour l’obtention d’un diplôme national dans les établissements d’enseignement supérieur public, partenaires de l’initiative gouvernementale 10.000 ingénieurs», a souligné le ministre dans une déclaration relayée par l’agence MAP. Et de préciser, «le programme Injaz est destiné aux étudiants des cycles ingénieur (1ère, 2ème et 3ème années) et Master (1ère et 2ème année). Il vise à remplir l’impératif de maîtrise des outils technologiques par les étudiants en sciences et technologies de l’information et à rehausser la qualité de la formation des bénéficiaires». Injaz s’appuie entièrement sur une offre des exploitants des réseaux publics de télécommunications constituée d’un «pack étudiant de base» comprenant un service Internet haut dédit mobile et un ordinateur portable. Pour sa part, le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, Ahmed Akhchichine, a indiqué que le programme Injaz vise à assurer une présence effective des TIC à tous les niveaux et au quotidien. «Sans fioriture, tous les outils ont été mis en place pour accompagner les bénéficiaires de ce programme opérationnellement», a insisté M. Akhchichine, ajoutant que Injaz est mené exclusivement avec les opérateurs de télécommunications partenaires (Maroc Telecom, Médi Telecom et Wana) au niveau de leurs points de vente proposés dans le cadre du programme. Le financement de ce programme sera assuré en partie par le Fonds du service universel des télécommunications (FSUT). Le programme Injaz a, par ailleurs, fait l’objet d’une convention signée en octobre dernier sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI entre le ministère de l’Economie et des Finances, le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies et l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). Aussi, les parties signataires s’engagent à la mise en œuvre de ce programme dans les plus courts délais, et à convenir des actions pour garantir sa réalisation et son évaluation. «L’objectif est d’atteindre à l’horizon 2013, 100% d’ingénieurs et assimilés équipés en ordinateurs et connexion Internet», a conclu M. Chami.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *