Le réalisme du patron des impôts

Dans sa dernière sortie publique à Casablanca devant les opérateurs économiques, Nourredine Bensouda, directeur des Impôts n’a pas mâché ses mots. Pour lui, la TVA fixée à 20% incite à la fraude. En d’autres termes, il critique clairement la défiscalisation de certaines branches d’activité. Qu’il s’oppose ou pas, cela relève de la responsabilité de l’exécutif. On ne peut s’empêcher de s’interroger sur l’impact de la baisse de la TVA concernant certaines branches d’activité ? Une chose est sûre. Cela profite beaucoup plus aux entreprises qu’aux consommateurs. Selon le patron du Fisc, de telles mesures créent un sentiment d’injustice relevé ici et là. Dans son analyse, la TVA à plusieurs taux pénalise en premier le consommateur.
Rappelez-vous les allégements fiscaux touchant les marchés financiers. Ils n’ont pas eu d’impacts importants, soutient le Directeur des Impôts. Notons que le nouvel arsenal avait pour objectif de pousser les entreprises à s’introduire en bourse. Chose qui ne s’est pas vérifiée sur le terrain.
L’un des principaux chantiers de M. Bensouda reste l’amélioration de la qualité des prestations de l’administration fiscale qui passe par la modernisation des vérifications. Un discours qui veut rassurer les chefs d’entreprises. Dans son intervention, le patron des Impôts a abordé également la réforme des droits d’enregistrement dont le lancement est en cours. Il s’agit également de la fiscalité locale. Dans son réquisitoire, il ne s’est pas pour autant limité à critiquer.
Selon lui, la réforme de la TVA ne peut être concrétisée que par une réduction des taux en deux étapes. Et de poursuivre qu’à travers cette démarche, on peut atteindre une certaine cohérence du système fiscal. C’est d’ailleurs cette cohérence qui est attendue par les contribuables. Ces derniers se disent dépassés par les modifications régulières du système fiscal. Ce qui se traduit négativement au niveau de l’investissement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *