Le remboursement du prêt à la Grèce étalé de 6 à 11 ans

Le remboursement du prêt à la Grèce étalé de 6 à 11 ans

Le Fonds monétaire international (FMI) peut étaler «de 6 à 11 ans» la durée de remboursement du prêt consenti à la Grèce en cas de difficulté du pays à se refinancer, a affirmé son représentant Poul Thomsen, dans un entretien publié, dimanche, par le journal grec Real News. Offrir un tel répit au pays «enverrait aux marchés le message qu’ils ne doivent pas s’inquiéter pour le remboursement des 110 milliards, que cela n’affectera pas leurs crédits», a ajouté M.Thomsen, qui supervise pour le FMI le plan de redressement des finances grecques. «Nous avons la possibilité d’allonger la période de remboursement d’environ 6 à 11 ans», affirme-t-il, selon la traduction en grec de ses propos.
Les responsables du FMI ont déjà évoqué à plusieurs reprises, mais sans précision de calendrier, la possibilité d’un tel sursis au vu des difficultés attendues pour la Grèce à rembourser sur deux ans en 2014 et 2015, comme en principe prévu, le prêt qui lui a été consenti jusqu’en 2013. A l’issue d’une visite d’inspection à Athènes cette semaine, M. Thomsen a aussi cité une autre option, celle d’un prêt relais. Invité à commenter sur la radio Flash l’entretien de M. Thomsen à Real News, le porte-parole du gouvernement grec, Georges Pétalotis, a salué comme «positive» la référence à un sursis de 6 à 11 ans. Mais il a rappelé qu’Athènes n’avait jusque-là pas demandé à bénéficier d’un tel répit, que les responsables de la zone euro, qui contribue à deux tiers au prêt grec, voient d’un œil beaucoup plus négatif que le FMI.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *