Le restaurant

C’est presque un jeux de piste pour dénicher ce restaurant calé au fond d’une petite rue à deux pas du siège de la Gendarmerie royale à l’Agdal ! Dans un secteur où les restaurants et autres cafés en vogue  font flores (voir aussi «l’Empreinte du Temps»  dont on vient de me parler et où je ne vais pas tarder à aller poser ma serviette !).
En plus d’être depuis quelques années le traiteur de la gentry r’batie, Fettah ancien de l’ Amphitrite du temps de «Mao», complète son offre commerciale petit à petit, à la suite d’une boutique & salon de thé (pâtisserie et chocolaterie), par ce nouvel espace décoré par le Frère du Couturier parisien Smalto (pas moins) . Qualité de la table et justesse des prix… pas d’association culinaire bancale, des intitulés bruts de décoffrage , une formule «menu»  à 120 dh au déjeuner – entrée plat principal – et une carte simple et concise…
J’ai déjeuné ce jour-là d’une excellente «bresaula» (viande de grison) accompagnée de quelques crudités fines saupoudrés de copeaux de parmesan «sans chichi». Pour suivre une assiette «riche» de poissons grillés dorade & saumon & sole – frais, le tout arrosé d’un Bordeaux «générique»  servi au verre et facturé 45 DH… service encadré par un ancien de la Tour Hassan «Brahim», bon oeil… 
Un restaurant abordable à Agdal, avec salon de thé.
Encore une adresse simple et à prix doux à noter sur votre carnet d’adresses…
Comptez 200/250 DH par personne. 

• Pandore

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *