Le résultat brut d’exploitation progresse de 7,3 %

Le résultat brut d’exploitation progresse de 7,3 %

Le résultat brut d’exploitation (RBE) du Groupe BMCE Bank a atteint les 1,3 milliard de dirhams au cours du premier semestre de l’année 2009, soit une hausse de 7,3% par rapport au premier semestre 2008. Ces chiffres dévoilés lors d’une conférence de presse tenue le 29 septembre 2009 à Casablanca, confirment l’accroissement de l’activité du groupe. Brahim Benjelloun Touimi, administrateur-directeur général et secrétaire du conseil d’administration de BMCE Bank, a affirmé que «le Produit net bancaire (PNB) a lui aussi progressé de 7,6 % à 3,3 milliards DH contre 3,09 % durant la même période de l’année dernière». Pour sa part, le total bilan consolidé s’est à établi à plus de 158 milliards DH en hausse de 10,7 %. En ce qui concerne les crédits à la clientèle, ils se sont élevés eux aussi de 13,5 % à 88,855 milliards DH alors que les dépôts de la clientèle se sont inscrits à la hausse avec plus de 6,3 % à 113,075 milliards DH.
Le management de cet établissement bancaire a indiqué aussi que les capitaux propres consolidés part du groupe ont progressé de 1,2% à 7 milliards de DH. Pour ce qui est de l’activité Maroc de la banque, le PNB a évolué de 10% à 1,88 milliard DH générés par la forte hausse des activités de marché (+ 65,4 %) .
Selon la même source, le coefficient d’exploitation est passé de moins 2,8  à 58 % dans un contexte où les investissements importants en terme de recrutement, de télécommunications et d’immobilier se poursuivent pour nourrir la dynamique de croissance du groupe, a-t-on également expliqué, précisant qu’il a été procédé à l’ouverture de 92 nouvelles agences sur la période juin 2008-2009 portant le nombre total d’agences à 521 et au recrutement de 737 personnes.
Le bilan commercial au Maroc reste encourageant en dépit d’une conjoncture difficile, a-t-on fait remarquer, mettant en relief notamment la poursuite du développement du marché des particuliers et des professionnels à travers la croissance soutenue du portefeuille client (+9,1 %), le gain de part de marché (+0,4 %), la hausse de l’encours des cartes bancaires (+9 %), la progression du nombre des contrats Bancassurance (+4,4 %), la hausse des dépôts MRE (+5,1 %).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *