Le rôle du Maroc dans la transition atlantique vu par Carlos Lopes: «Le Royaume a fait le virage à temps»

Le rôle du Maroc dans la transition atlantique vu par Carlos Lopes: «Le Royaume a fait le virage à temps»

Rencontré en marge de la cinquième édition de la conférence «Atlantic Dialogues», Carlos Lopes, ex-patron de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, livre à ALM sa lecture sur la dynamique marocaine dans une Atlantique en mutation.

«Le Maroc a raison d’investir dans une politique africaine plus agressive. Le Royaume est en train de démontrer qu’il y a une vision et qu’effectivement l’Afrique est une  région qui a le plus de potentiel et qui offre une alternative au climat récessif de l’Europe qui est le partenaire traditionnel du Maroc», indique l’économiste. Et de préciser que «le Maroc a fait le virage à temps, maintenant il faut qu’il continue sur cette voie».

S’agissant de la position atlantique du Royaume, M. Lopes a affirmé que «le Maroc est un acteur très actif dans l’arène internationale. D’un point de vue géostratégique, le Royaume est  le seul pays arabe qui a une plate-forme atlantique. Si on examine la composition du PIB marocain on découvre  que  la grande partie vient des investissements  que le pays a faits de sa plate-forme atlantique».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *