Le Salon des produits halal verra le jour à Meknès

Le Salon des produits halal verra le jour à Meknès

Une première au Maroc. Le «halal» aura bientôt son propre espace d’exposition. Une nouvelle initiative vient ainsi accompagner l’éclosion d’un véritable secteur d’«export halal». Le choix s’est, donc, porté sur Meknès pour abriter du 12 au 14 septembre le premier Salon «Expo halal international». «Le principal objectif de ce salon est d’aider à la mise en place d’une filière d’export des produits et services labellisés halal dans le monde entier», explique à ALM Mohamed El Ouahdoudi, initiateur de cet événement qui se tiendra en partenariat avec la région de Meknès-Tafilalet, le Centre régional d’investissement de la région et plusieurs partenaires marocains et étrangers. Le visitorat pour cette première édition sera exclusivement professionnel. M. El Ouahdoudi précise, dans ce sens, que l’objectif est «de concourir progressivement, au fil des éditions, à l’émergence de ce pôle industriel et de services d’une importance capitale pour l’économie marocaine». L’événement aura sans doute des retombées positives sur le consommateur marocain, et ce à travers l’élévation des standards de qualité. Pour ce faire, les initiateurs du salon ont établi au préalable une nomenclature de produits et services. «Nous nous sommes inspirés des expériences précédentes dans d’autres pays et également des travaux réalisés par les instituts spécialisés dans le domaine», souligne M. El Ouahdoudi. Sur les étalages du Salon «Expo halal international» figureront les viandes et dérivés, les boissons, les confiseries, les fromages, les cosmétiques, ainsi que d’autres produits qui ont pour caractéristique de respecter les préceptes religieux musulmans, les normes d’hygiène, de sécurité, et toutes les normes spécifiques au secteur concerné. Cette initiative a pour finalité l’instauration de la culture du «halal» dans les échanges commerciaux et d’aider à l’adoption de mesures d’encouragement de l’export du halal à partir du Maroc. «Tant que le Maroc ne dispose pas d’un label reconnu internationalement, et tant que les interdictions qui frappent certains produits halal sur les marchés occidentaux ne sont pas levées, le Maroc ne sera pas identifié comme un acteur dans le domaine», affirme M. El Ouahdoudi, tout en signalant que «le Maroc n’est pas encore un exportateur des produits halal à une échelle industrielle et structurée». A noter que plusieurs dizaines d’acheteurs et de donneurs d’ordre sont attendus, durant cette première édition, pour présenter leurs stratégies, leurs cahiers des charges et leurs attentes. «Expo halal international» a reçu la confirmation du leader français des labels halal pour la préparation des conférences et des mises en place de certifications.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *