Le satisfecit des agriculteurs

Le satisfecit des agriculteurs

C’est avec joie et grande satisfaction que le monde rural a accueilli les décisions royales relatives à l’appropriation et la gratuité des terres collectives contenues dans les périmètres irrigués.

Les directives, telles qu’elles ont été dictées dans le message de SM le Roi Mohammed VI adressé, mardi dernier, aux participants aux Assises nationales sur la politique foncière de l’Etat, ont donné du baume au cœur aux producteurs agricoles, notamment les petits agriculteurs.

Au lendemain de cette annonce historique, les réactions ont été unanimes quant à la souveraineté de la décision. «La lettre adressée par Sa Majesté aux participants des Assises nationales sur la politique foncière de l’Etat et son rôle dans le développement économique et social est porteuse d’une grande nouvelle pour les agriculteurs marocains», souligne dans ce sens Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime.

Le ministre a également indiqué que «l’appel du Souverain à faire aboutir l’opération d’appropriation des terres collectives contenues dans les périmètres irrigués et l’annonce de sa gratuité est une avancée majeure dans le développement du monde agricole et rural.

Elle permettra aux agriculteurs sur les périmètres irrigués d’accéder immédiatement à l’assainissement de leur foncier, ce qui ouvre devant eux de nouvelles possibilités de valorisation de leurs activités, notamment à travers l’accès au financement et l’investissement». Et de poursuivre que «c’est le début d’une nouvelle ère dans la gestion du foncier agricole et de sa valorisation et le monde agricole ne peut qu’être reconnaissant devant la sollicitude constante de Sa Majesté le Roi envers les agriculteurs marocains».

Pour sa part, Habib Ben Ettaleb, président de la Fédération des Chambres d’agriculture au Maroc, salue vivement l’appel lancé par le Souverain. «Au nom de tous les agriculteurs, nous saluons l’Initiative royale au profit des régions concernées par les terres collectives et qui souffrent de manque d’opportunités d’investissements. Cette Initiative royale représente une grande symbolique puisqu’elle va permettre d’améliorer les conditions de vie des agriculteurs en situation précaire», indique-t-il, rappelant que «le Souverain a également engagé le gouvernement à accélérer l’apurement de la situation juridique des terres collectives en vue de créer un climat propice à l’intégration optimale de ces terres dans le processus de développement économique et social du pays».

La Comader, au nom de son président Ahmed Ouayach, applaudit cette «Haute orientation qui permettra de donner un nouveau souffle à l’investissement dans le secteur agricole et plus globalement au Plan Maroc Vert et à ses objectifs renouvelés». M. Ouayach a souligné, à ce propos, l’importance des partenariats public-privé et des contrats-programmes.  

«Ce sont autant d’outils pour la mobilisation des acteurs privés autour de la valorisation du foncier agricole, dans le cadre d’une vision globale et intégrée et la prise en main du développement du secteur aux côtés des pouvoirs publics et des organisations professionnelles», estime-t-il.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *