«Le SIAGRIM a été un succès»

«Le SIAGRIM a été un succès»

ALM : Quel bilan faîtes-vous de cette première édition du SIAGRIM ?
Mohand Laenser : Lorsque nous avons commencé les préparatifs de cette manifestation, nous avons tablé sur la présence de quelque 350 exposants. Au final, plus de 500 organismes et entreprises ont pris part à cette manifestation. En plus, vu les délais dont nous disposions, jugés très courts, nous nous attendions la participation que de deux ou trois pays. Finalement, se sont 14 pays ont pris part au salon. Le succès est également grand du côté des visiteurs. Au moment où nous attendions initialement une centaine de milliers de personnes. Durant les quelques journées de la tenue de cette manifestation agricole, ce sont près de 285.000 visiteurs qui se sont rendus sur les lieux. Et cet intérêt du public est resté soutenu du premier au dernier jour. Chiffres à l’appui donc, le SIAGRIM a été un grand succès.

Qu’en est-il de la qualité des exposants et des contacts entrepris ?
A ce niveau également, le succès est au rendez-vous. Et il faudrait rendre à César ce qui appartient à César. C’est SM le Roi Mohammed VI qui a eu l’idée l’organiser cette grande manifestation internationale et c’est également le Souverain qui a choisi la date et le lieu de sa tenue. Casablanca avait son salon de l’agriculture qui s’organise tous les deux années. Mais le concept n’est pas le même qui n’a ni la même envergure ni les mêmes objectifs que le SIAGRIM. En avril, la campagne agricole est entamée et les agriculteurs, attendant la saison des moissons, peuvent prendre le temps de faire des affaires. Et à ce niveau, le SIAGRIM a été fructueux aussi bien pour les participants que pour les visiteurs. De nombreux contacts ont été noués et plusieurs partenariats ont été signés. Avec ce salon, Meknès est inscrite sur l’agenda agricole international, au même titre que les villes européennes dont les foires agricoles sont de renommée mondiale.

Quelles ont été les filières les plus en vue lors de cette première édition ?
Il convient d’abord de signaler que les vedettes de cette première édition sont les seize régions du Royaume qui ont pris part à la manifestation du début à la fin, en tant qu’organisatrices d’abord, puis en tant que participantes. A travers leur présence, elles ont mis en exergue leurs  potentialités agricoles, économiques et culturelles.
Pour ce qui est des filières vedettes du salon, arrive en tête de liste la production végétale, fruits et légumes notamment. L’huile d’olive a, signalons-le, été à l’honneur de ces jours d’exposition. Le pavillon réservé au bétail a également attiré beaucoup de monde. Du côté des professionnels, se sont les stands des machinisme, étranger essentiellement, et des agrofournitures qui ont été les plus courtisés.

Comment appréciez-vous la participation marocaine à ce salon ?
De l’avis de tous les participants, les différents produits marocains ont été très bien représentés. En plus de la production exposée, animale et végétale, et des différents cursus de production agroalimentaire, il convient de signaler que le pôle dédié aux agrofournitures a vu s’illustrer notre pays, notamment à travers les engrais, pesticides et autres produits exposés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *