Le Souss-Massa aura sa Société de développement local

Le Souss-Massa aura sa Société de développement local

Pour accompagner l’essor économique attendu après le discours royal

La création de cette société permettra d’atteindre les objectifs de développement visés par les acteurs locaux et sera un outil efficace à la disposition de toutes les collectivités territoriales de la région.

Le Conseil de la région du Souss-Massa a tenu mercredi une session extraordinaire marquée par la validation des statuts de la Société de développement local (SDL) et qui sera chargée d’accompagner le développement économique de la région.

Cette nouvelle entité, deuxième de son genre créée par le Conseil de la région du Souss-Massa après la Société régionale de développement touristique, sera gérée par  un conseil d’administration composé des représentants de la région Souss-Massa et des collectivités territoriales d’Agadir, Aourir, Drarga et Taghazout. Ces dernières ont déjà tenu des sessions  extraordinaires pour valider leur adhésion à ladite société.

La SDL du Souss-Massa, créée sous forme de société anonyme conformément au droit des sociétés, aura ainsi pour missions de veiller à exécuter les travaux de construction et d’aménagement des équipements relatifs aux services publics, réaliser les travaux de conception et d’aménagement des espaces verts et de divertissement, aménager et consolider les infrastructures et les parkings, mettre en œuvre les accords de partenariat conclus avec les secteurs gouvernementaux chargés d’exécuter les projets afférents au maintien et à la valorisation du patrimoine culturel et touristique.

A cela s’ajoute la gestion de toutes les opérations commerciales, financières, d’investissement, de consultation ou techniques se rapportant directement ou indirectement à la raison sociale de la société.

Durant son intervention par l’occasion, Ahmed Hajji, wali de la région Souss-Massa, a souligné que la tenue de cette session coïncide avec la célébration du 44è anniversaire de la Marche Verte marqué par le discours royal dans lequel SM le Roi Mohammed VI a appelé à booster la croissance économique dans la région.

D’après le wali la création de cette nouvelle société qui vient en application des Hautes instructions royales s’inscrit dans le cadre du renforcement des outils de la bonne gouvernance et de l’enracinement de ses principes pour assurer plus d’efficience, de précision et de rapidité dans la gestion et la mise en œuvre des projets et des marchés et d’éviter tout retard.

Pour Brahim Hafidi, président du Conseil régional, la création de cette société permettra d’atteindre les objectifs de développement visés par les acteurs locaux et sera un outil efficace à la disposition de toutes les collectivités territoriales de la région. Ce dernier a passé en revue les acquis et les avantages de la création de la société, qui sera une véritable locomotive de développement local.

La nouvelle société agira de manière transversale, en menant des actions concrètes qui s’inscrivent dans le cadre du Plan de développement régional du Souss-Massa.

Lors de cette session, le Conseil de la région du Souss-Massa a également approuvé la programmation des crédits de la deuxième partie du budget au titre de l’année 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *