Le staff Méridien au Maroc

Le staff Méridien au Maroc

La rencontre annuelle du groupe Meridien s’est tenue pour la première fois à Marrakech. Les principaux directeurs généraux des hôtels de la Chaîne Méridien, région de l’Afrique et Océan indien étaient récemment à l’hôtel le Méridien N’Fis. La ville de Marrakech a été choisie pour son cadre idéal, sa renommée et son charme reconnus au niveau international.
Cette réunion a permis aux quarante cadres des Méridien venus du Cameroun, du Tchad, de l’Egypte, du Gabon, du Malawi, de l’Ile Maurice, du Maroc, du Nigeria, de la République du Congo, du Sénégal, des Seychelles de discuter de la vision future de la chaîne. L’occasion a été aussi saisie pour faire un focus sur les ventes et le marketing ainsi que sur l’implication de la formation dans la satisfaction du client. Robert Riley, président-directeur Général le Méridien Hôtels & Resort international et Hassan Ahdab, directeur régional Méridien AFIO ainsi que tous les directeurs régionaux des ventes des bureaux Méridien à travers le monde étaient également présents à la réunion de Marrakech.
Heinz F.Grub, directeur-général Régional Maghreb et Directeur Général de l’hôtel le Royal Mansour Méridien et M’Hamed Skalli directeur général le Méridien N’Fis ainsi que leurs collaborateurs ont été la cheville ouvrière de cette rencontre qu’ils ont organisée avec brio et pour la réussite de laquelle ils ont été félicités par le président, Robert Riley et Hassan Ahdab.Cette équipe de choc a préparé avec soin la réunion créant le climat adéquat pour son succès en faisant vivre ses invités à l’heure de thèmes pour chaque jour de la semaine qui leur a permis d’échanger des idées et de parler du développement de la chaîne.
Au Maroc, le groupe Méridien a toujours joué un grand rôle dans le développement touristique. Repreneur de l’hôtel Marhaba, l’enseigne gère aussi le N’fis à Marrakech pour le compte de la CDG . La chaîne qui a traversé ces dernières années une actualité plus ou moins mouvementée avec un divorce avec la chaîne KTH est en plein repositionnement. D’après les informations, des contacts sont toujours en cours pour renforcer le positionnement du Méridien sur la capitale économique.
Concernant le Royal Mansour, fleuron du groupe, les choses sont au beau fixe. L’établissement jouerait les premiers rôles à Casablanca sur le chapitre des congrès et continue une stratégie basée sur la diversification de la clientèle tout en faisant de la niche des touristes d’affaires son cheval de bataille. Si plusieurs retouches ont été apportées ces derniers mois notamment dans les chambres et les lieux en commun, il n’est toujours pas question de procéder à l’agrandissement des lieux. Même si comme le reconnaît-on du bout des lèvres, il est temps de procéder à certaines adaptations. Après tout, la Mamounia à Marrakech a donné la voie à suivre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *