Le stock est resté inchangé par rapport à l’année précédente : 204 Segma à fin 2019

Le stock est resté inchangé par rapport à l’année précédente : 204 Segma à fin 2019

Les recettes des services de l’État gérés de manière autonome (Segma) dépassent les prévisions fixées. On relève un taux d’exécution de 103,52% à fin 2018, soit des ressources de l’ordre de 8,13 milliards de dirhams contre 7,85 milliards de dirhams initialement prévus.

Le taux de recouvrement des recettes propres a atteint les 102,52 % atteignant ainsi un montant de 2,12 milliards de dirhams. Elles sont en effet réalisées par les Segma œuvrant dans le secteur des transports, de l’eau et des autres infrastructures économiques et ce à un taux de 41,49 %. Le taux des Segma opérant dans le secteur de la santé se situe autour de 39,05 %.

S’agissant des dotations d’équilibre, versées par le budget général à certains Segma, il s’est inscrit en hausse de 60,4% sur la période 2017-2018 passant ainsi de 833,68 millions de dirhams à 1,33 milliard de dirhams fin 2018. Les excédents d’exploitation et d’investissement se sont améliorés de 0,6%. La ventilation des dépenses des Segma fait ressortir à fin 2018 des émissions de l’ordre de 2,84 milliards de dirhams par rapport à des crédits ouverts de l’ordre de 7,63 milliards de dirhams.

Le taux d’émission global se situe ainsi autour de 37,3 %. Les dépenses d’investissement émises ont atteint sur ladite période les 722,52 millions de dirhams contre 2,12 milliards de dirhams des dépenses d’exploitation. Notons que ces dépenses ont été exécutées à hauteur de 49,5% par les services opérant dans le domaine de la santé et à 24,6% par ceux œuvrant dans le domaine des transports, de l’eau et des autres infrastructures.

Il est à rappeler que les stocks des Segma se sont situés autour de 204 services en 2019, soit à un niveau inchangé par rapport à 2018. Conformément aux dispositions de la loi de Finances 2019, trois Segma ont été supprimés et 3 autres créés. Ces services couvrent 8 domaines d’intervention. La part belle revient au domaine de la santé, soit 90 services. Le secteur de l’enseignement, la formation professionnelle et de la formation des cadres détient pour sa part 61 services contre 19 Segma pour le domaine des transports, de l’eau et des autres infrastructures économiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *