Le tarif du ticket de tramway engendre un déficit annuel de 80 millions DH

Le tarif du ticket de tramway engendre un déficit annuel de 80 millions DH

Entretien avec Youssef Draiss, directeur général de Casa Transports

ALM : Est-ce que vous êtes dans les délais pour la réalisation de la ligne T2 et l’extension de la ligne T1 du tramway ?

Youssef Draiss : Il n’y aura pas de retard. Nous sommes dans les délais fixés. La mise en service aura bien lieu à la fin du mois d’octobre 2018. Nous avons déjà d’ailleurs démarré les tests pour vérifier toutes les installations. Ces tests se poursuivront jusqu’au mois de septembre. Par la suite, nous procèderons à «la marche à blanc», c’est-à-dire la circulation du tramway dans les conditions normales d’exploitation sans les voyageurs. Le but de cette opération est de vérifier l’ensemble du système en conditions réelles.

Pour ce qui est du déficit annuel, est-ce que vous avez réussi à équilibrer votre situation financière ?

Je tiens à rappeler que Casa Transports est chargée d’assurer le suivi de l’exploitation du tramway pour le compte de la commune. Celle-ci a arrêté le prix du ticket de tramway à 6 dirhams. De par ce tarif, il y a un déficit de 80 millions de dirhams par an. Le tarif est subventionné à hauteur de 40%. Ce sont 80 millions DH qui seront pris en charge par le Conseil de la ville de Casablanca. La commune verse annuellement ce montant pour que l’on puisse assurer l’équilibre entre les recettes et les charges.

Faudrait-il alors augmenter le tarif du ticket pour résorber le déficit annuel ?

Il faudrait plutôt poser cette question au conseil communal. Ce n’est pas Casa Transports qui décide de la politique tarifaire. Le conseil communal a décidé que le tarif du ticket de tramway ne change pas. Et par conséquent, cela génère un déficit. Si demain la commune en décide autrement, nous examinerons leur décision.

Où en êtes-vous au niveau de la réalisation des parkings en ouvrage ?

Le schéma directeur de stationnement a été adopté depuis l’année dernière par le conseil communal. Nous avons déjà identifié 6 terrains. Aujourd’hui, nous sommes en phase d’affectation des terrains. D’ici le mois de juillet, nous allons lancer des appels à manifestation d’intérêt dans la mesure où cette opération sera menée avec des partenaires privés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *